1:53 Food & Drink

Spécialités Vendéennes : Une gastronomie traditionnelle et savoureuse !

spécialités vendéennes cuisine

Les spécialités Vendéennes culinaires sont si présentes qu’elles peuvent vous permettre de réaliser tout un repas de produits locaux. Il faut reconnaître que cette empreinte culinaire, confère à la France une place privilégiée et mondialement reconnue pour sa gastronomie et son art de la table. Nos différentes régions contribuent à l’expansion d’un savoir-faire dans de nombreux domaines : Vignobles, Fromageries, Boulangerie, Pâtisserie… 

La France excelle grâce aux artisans qui fournissent un travail mémorable. Ils perpétuent des valeurs qui se transmettent de générations en générations…. À ce titre, depuis 2010, le repas gastronomique à la française et ses rituels sont inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Vous l’aurez compris, lors de votre séjour sur les plages de la côte Atlantique, vous découvrirez des spécialités locales qui vous laisseront certainement un souvenir intarissable de nos régions.

De la Bretagne au Pays Basque, en passant par Nantes, La Rochelle ou Bordeaux, il existe une multitude de traditions culinaires que vous devez absolument goûter. 

Aujourd’hui, on vous accompagne en Vendée qui, au-delà de son attrait touristique, nous livre des arguments incroyables jusque dans nos assiettes. Tour d’horizon ! 

La Vendée : Un territoire aux spécialités simples et généreuses

Des plats typiques et des pâtisseries à s’en damner, vous êtes au bon endroit. Les spécialités Vendéennes viennent rejoindre Vendée les jolies plages et les attraits touristiques de la région. Elle possède un patrimoine culinaire impressionnant qui s’ancre depuis des siècles.

Pour se mettre en appétit, quelques mises en bouche Vendéennes…

Le convivial préfou

Le préfou est fait partie des authentiques spécialités Vendéennes. La recette traditionnelle est issue d’une petite boulangerie située à Fontaines (85). À l’époque, l’artisan a développé l’idée d’utiliser les pains non vendus de la veille pour évaluer la température de son four à bois (NDLR : Il n’y avait pas de thermomètre autrefois). Puis, plutôt que de jeter son essai et de gâcher des denrées, il a pensé à inclure une garniture à son pain juste grillé. De l’ail, du persil, et du beurre demi-sel entre dans la composition de ce pain réchauffé pour attendrir la pâte.

préfou ail spécialité vendéenne

Le préfou est né ! Et son nom est tout trouvé : Préfou – pré-fou signifiant – avant-four.

Généralement dégusté en apéritif, le préfou se mange chaud, et connaît dorénavant de multiples variantes : Au chèvre, aux noix, au chorizo, au Roquefort… Cette spécialité culinaire de Vendée a su s’adapter au palais des plus gourmands tout en s’exportant à travers l’hexagone. Son goût fort prononcé qu’il faut absolument tester dynamise les moments à partager. 

L’atypique salicorne des marais Vendéens

Surnommé le « cornichon de la mer », la salicorne se caractérise par différentes façons de la déguster… Sa pousse régulière permet d’effectuer des cueillettes au printemps, là où son aspect reste encore fin et jeune. Ensuite, la salicorne est commercialisée soit fraîche, soit en pot vinaigré (tout comme les cornichons). C’est ce conditionnement qui va déterminer votre façon de la déguster. À croquer, en salade agrémentée, en condiment et même en poêlée comme des haricots verts pour accompagner un poisson grillé. La salicorne sait s’intégrer facilement pour diffuser son goût iodé rempli de bienfaits. 

salicorne marais salant vendée

Il faut savoir que la salicorne est avant tout une plante sauvage halophyte. C’est-à-dire qu’elle pousse uniquement dans des lieux salins comme les marais salants du littoral Vendéen ; bien qu’elle s’aperçoive aussi régulièrement en Charente-Maritime et l’île de Ré. Elle se trouve souvent sublimée dans des plats gastronomique où ce petit brin coloré est très apprécié. Place à la dégustation !

A moins que vous préfériez tester l’originalité de certains pâtissiers Vendéens qui osent la proposer dans des biscuits !

L’inimitable sardine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Depuis 2018, la Sardine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie est inscrite au patrimoine culturel immatériel de la France. Ce titre est une véritable reconnaissance d’un savoir-faire local qui se transmet depuis des décennies. Le port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie débarque un tonnage impressionnant de ce petit poisson bleu qui se plaît dans les eaux fraîches de la côte Vendéenne.

sardines de saint gilles croix de vie

Mais c’est l’emblème de la sardine qui en fait son véritable succès. Un poisson simple, délicat, facile à préparer qui ravira les gourmets au cours de toutes les saisons. Crues, en filets, braisées, poêlées, ou grillées au barbecue en plein été, les sardines sont les reines de la convivialité.

Sa chair fine, moelleuse et savoureuse se trouve marquée pour un goût fumé et dense que les locaux aiment tout particulièrement.

La sardine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie est mise à la fête chaque année en Vendée. De géantes sardinades sont organisées pour faire profiter au plus grand nombre de l’un des emblèmes de la gastronomie locale. Si vous souhaitez plonger dans les spécialités vendéennes, la sardine est le mets sur lequel il faut absolument se retourner. 

Place aux choses sérieuses, zoom sur les bons petits plats des terres Vendéennes !

La savoureuse chouée Vendéenne

La Chouée Vendéenne est un plat très populaire composé de choux cuits, d’où son nom simplifié de chouée. Il s’agit d’une préparation culinaire à mi-chemin entre la soupe au chou et la potée. On l’a retrouve dans de nombreuses régions Françaises sous de multiples appellations : Chouée des Chouans (au beurre blanc Nantais); Chouée à la Calaisienne (St-Calais); ou encore Embeurrée de chou (Poitou-Charentes).

chouée vendéenne - plat traditionnel vendéen

À la différence de toutes les autres, la chouée Vendéenne, intègre de jeunes choux nouveaux, du lard fumé et parfois un os de jambon dans sa composition. Sa délicatesse résulte d’une cuisson en plusieurs étapes. Une fois blanchi dans l’eau bouillante, le chou est découpé en quartiers puis rissolé dans une cocotte fonte. Des carottes et des quartiers d’oignon viennent le rejoindre avant de placer la cocotte puis une cuisson au four qui va sublimer l’ensemble des arômes. Le goût fondant des légumes et de la viande se détachant à la fourchette confère à ce plat typique de Vendée des saveurs inoubliables.

L’incontournable jambon de Vendée

Le jambon de Vendée est un jambon cru de cochon disposant d’un label IGP (Indication Géographique Protégée) depuis 2014. Il a été inventé par Baptiste Gauvrit de Talmont. Ce jambon se distingue par sa préparation exceptionnelle. : Finement salé avec du sel de Guérande, le jambon de Vendée est frotté aux herbes fraîches (persil, sauge, laurier, thym…) avant de mariner dans un somptueux bain à l’eau de vie. Ensuite, il est placé dans des caves d’affinage pendant 3 à 4 mois pour dévoiler ses qualités gustatives. Ces étapes confèrent une tendresse rare à ce jambon sec qui peut se déguster aussi bien cru que cuit. En effet, sa salaison est si distinguée que le jambon de Vendée peut être poêlé. Pour être savouré, il est coupé en tranches épaisses ou en petits dés comme des lardons. 

Traditionnellement, le jambon de Vendée à vu le jour pour accompagner la célèbre mogette de Vendée dont le duo représente un plat typique des spécialités Vendéennes. Une fois en bouche, le bouquet doux et fruité de ces deux produits du terroir évoque un retour dans le passé. Même si ses qualités sont détonantes grillées, les locaux le consomment quotidiennement en sandwich ou en lanière au cours de l’apéritif. En bref, le jambon de Vendée, c’est  incontestablement un des grands incontournables !

jambon de vendée - spécialité vendéenne IGP

L’étonnante fressure Vendéenne

fressure vendéenne - spécialité culinaire de vendée

Jadis considéré comme le plat du pauvre, la fressure résulte d’un art d’accommoder les morceaux inexploités du cochon. En effet, les fermes découpaient les porcs pour  la confection des jambons, des rillettes et des pâtés avant de réaliser la préparation de la fressure. La fressure Vendéenne est donc une mixture de morceaux plus ou moins nobles du cochon (couenne, abats, lard…) qui sont cuits longuement dans un bouillon de légumes avec du pain rassis, des oignons, des épices et du sel. 

Après avoir mijoté durant de longues heures voire même une journée entière, une sauce est réalisée pour lier l’ensemble du plat. Cet apprêt est élaboré avec le sang du cochon. Une fois portée a ébullition, la fressure prend l’apparence d’une soupe épaisse très foncée où les morceaux de viande se délitent comme lorsqu’on découpe la peau d’un boudin noir.

En Vendée, il est coutume de savourer ce plat avec les fameuses mogettes de Vendée; ou parfois avec une purée de pommes de terre de Noirmoutier. Ce plat typique qui peut paraître déroutant est en réalité un mets considéré comme divin. Grands-parents, enfants, cousins, oncles, tantes, jusqu’aux amis et voisins… Tous se relaient pour touiller la fressure qui mijote au coin du feu. La fressure est donc synonyme de rassemblements familiaux que les Vendéens n’abandonneraient pour rien au monde.

Les incomparables volailles de Challans 

Volaille de Challans, volaille des champs“, nous indique le slogan local. Et pour cause, les volailles de Challans tiennent une sacrée réputation pour leur finesse et leur chair bonifiée par une vie en plein air. Les premiers élevages de volailles de Challans remontent au  XVIIe siècle. Mais ce n’est qu’en 1994 qu’elle reçoit une IGP (Indication Géographique Protégée) et rassemblent une douzaine de certifications labels rouges. Ces labels sont décernés au canard, à la canette, aux oies, aux poulets, dindes, poulardes et chapons.

volaille challans vendée

De plus, la volaille de Challans se trouve régulièrement primée au salon de l’agriculture. À ce titre, le label « Volailles de Challans » a été créé pour être apposé sur le poulet et le canard Challandais dont le goût exceptionnel s’exporte au-delà des tables Vendéennes.

Mais d’où peut provenir un tel succès ?

Il faut remonter aux premiers conditionnements des volailles. Le canard de Challans est renommé pour sa chair rouge. Il résulte d’un savant croisement entre des canes locales et des canards colverts migrateurs. En Vendée, il est traditionnellement dégusté avec une savoureuse sauce au Muscadet AOP. Le poulet jaune, blanc et noir est nourrit avec des graines particulières. Les volailles de Challans sont choyées et ça se ressent jusque dans nos assiettes ! Faites l’essai, envoûtement garanti !

Les spécialités Vendéennes comptent aussi de généreux accompagnements !

La célèbre mogette de Vendée

La mogette de Vendée est l’un des piliers de la gastronomie régionale. À ce titre, elle fait partie des véritables spécialités Vendéennes. Reconnu comme étant un légume local, il lui a été attribué un label IGP (Indication Géographique Protégée) depuis 2010.

Ce petit haricot blanc surnommé lingot blanc a connu ses premiers élans grâce à une culture très développée sur les terres Vendéennes dès le XVIe siècle. Récoltée durant l’été, la mogette Vendéenne est commercialisée fraîche au cours du mois de Septembre puis mise en bocaux une fois cuisinée. Considéré comme un féculent, les valeurs nutritionnelles de la mogette de Vendée ont été rapidement adoptées par tous les ouvriers afin de maintenir une énergie continuelle lors des travaux en extérieur. 

Spécialité culinaire qui demande une certaine préparation (ôter les haricots de leur gousse et les faire sécher), la mogette de Vendée est l’associée idéale des plats traditionnels de la région : Le jambon de Vendée et la fressure s’en accommode parfaitement.

mogette de vendée - terroir vendéen

Pour une première dégustation, nous vous recommandons de choisir un bocal de mogettes de Vendée déjà cuisiné. Toutes les saveurs en seront sublimées. 

L’unique pomme de terre de Noirmoutier

S’il y a bien un produit local qui sait se faire apprécier des petits comme des grands; ce sont les pommes de terre de Noirmoutier !  Des terres sablonneuses, un air salin amical, un climat particulièrement doux… Voici le cocktail propice à la culture des délicieuses pommes de terre de l’île de Noirmoutier. Noirmoutier est la plus grande île du littoral Vendéen. Elle est reliée au continent par un pont de près de 600 mètres. Ceci l’a rend très attractive pour ses marais et ses terres agricoles.

De petite taille ronde à la peau fine, la pomme de terre de Noirmoutier se caractérise par un côté sucré qui révèle un goût très singulier. Entre des reflets noisettes et une texture croquante; elle vient s’étendre sur cinq variétés uniques dont la plus connue est La Bonnotte. Véritable festin local, la pomme de terre de Noirmoutier se récolte toujours à la main au Printemps; vers le mois de Mai.

pommes de terre de l'ile de noirmoutier en vendée

Simplement poêlées avec un peu de beurre et une touche de fleur de sel de Noirmoutier; ces pommes de terres croustillantes savent charmer et devenir tout simplement irrésistibles. On vous défie d’y résister !

Il vous reste sûrement un peu de place pour un succulent dessert traditionnel Vendéen

La délicieuse gâche Vendéenne

La gâche de Vendée est l’une des plus historiques viennoiseries de la région. Son élaboration remonte au Moyen-Âge, où cette recette paysanne s’inscrit dans la continuité des productions ménagères du bocage Vendéen. En effet, à l’origine, la gâche était un produit façonné de manière exceptionnelle. On la servait lors des repas de fêtes ou en guise de gâteau de noces à laquelle s’associe la célèbre danse de la brioche.

gache de vendée - spécialité vendéenne

Puis, lorsque les métiers de la boulangerie se sont modernisés au XIXe siècle; la gâche a pris un véritable tournant en se proposant également en version brioche tressée de Vendée. Ce qui les dissocie réellement, ce sont les arômes. La brioche fut anoblie par la présence de la traditionnelle liqueur des chouans. Un alcool typique de la Vendée mêlant cognac et écorces d’orange. Alors que la gâche possède une touche plus sucrée et une touche de crème la rendant plus dense et moelleuse. 

De nos jours, la gâche de Vendée bénéficie d’un label IGP (Indication Géographique Protégée). Il conditionne son existence comme étant l’une des véritables spécialités Vendéennes. Bien qu’elle s’achète partout en France, la véritable recette est à découvrir en poussant la porte de l’une des boulangeries artisanales de Vendée. C’est un vrai un plaisir à chaque bouchée.

Le typique fion Vendéen 

Effectivement, son nom porte à sourire et pourtant, il s’agit d’une excellente pâtisserie locale et plus particulièrement des marais Vendéens. D’ailleurs, notez que “Fion” signifie “Flan” en patois Vendéen d’où son surnom de “Flan maraîchin”. 

fion vendéen - flan maraichin - spécialité vendéenne

Gâteau ancestral, le fion Vendéen était servi lors des fêtes de Pâques ou des communions pour célébrer l’arrivée du Printemps et la profusion de la ponte des poules.

Il s’agit d’une des spécialités Vendéennes qui se démarque des flans habituels. La présence d’une croûte épaisse qui jalonne tout le tour du gâteau est caractéristique. Et cette pâte n’est pas là par hasard…

Le fion Vendéen se prépare dans des moules assez hauts. Ceci permettant de monter la préparation et d’offrir des parts généreuses et de passer un maximum d’œufs. Les poules en offrent en abondance à cette saison. 

Ainsi, lorsqu’on démoule le flan, la croûte permet de tenir l’entremet. En effet, il est constitué principalement d’œufs et lait afin de se délecter des arômes choisis.  Traditionnellement, ce sont de la cannelle ou de la vanille qui sont ajoutés pour offrir un superbe bouquet à ce dessert bien consistant. Et les Vendéens ne plaisantent pas avec les traditions ! Tous les ans, le fion Vendéen fait partie du concours départemental des produits régionaux. Cela permet de préserver son savoir-faire et sa recette authentique au fil des années. Goûtez ce succulent dessert pour comprendre la ferveur qui l’entoure.

Le fameux tourtisseau de Vendée

Les tourtisseaux sont nommés ainsi sur la côte Vendéenne. Mais ils portent une appellation de foutimassons ou encore de bottereaux dans le bocage. Il s’agit de viennoiseries frites ressemblant à des beignets qui sont ensuite sucrées avant d’être dégustées.

En réalité, les tourtisseaux existent dans différentes régions sous différents noms. (Merveilles en Charentes, dans le Périgord et le Bordelais ; Bugnes dans le Lyonnais…) Les ingrédients restent inchangés depuis la Rome antique : sucre semoule, farine, œufs, beurre, levure et sel.

Mais en Vendée, la recette est ancrée par des racines très traditionnelles. L’alcool vient parfaire ce mélange d’ingrédients. Une goutte d’eau de vie ou de liqueur des chouans donnent tout le caractère du terroir Vendéen à ces petites friandises dont tout le monde raffole.

tourtisseaux de vendée - spécialité locale

Dorénavant, ce n’est plus aux fêtes religieuses que l’on prépare le tourtisseau, mais lorsque la chandeleur se dessine poursuivi par mardi gras.

Cette spécialité Vendéenne implique un pétrissage puis une confection de petits gâteaux individuels que les enfants se plaisent à façonner avec des emporte-pièces avant de les croquer après cuisson. Cet atelier gourmand se termine toujours par un goûter où les tourtisseaux sont agrémentés de confiture ou de pâte à tartiner. Un régal


Vous en voulez encore plus ? Partez plus au Sud en direction de La Rochelle et ses spécialités régionales des Charentes.

Après toutes ces spécialités Vendéennes vous ressentez le besoin d’un peu de fraîcheur ? Découvrez à présent les succulentes boissons régionales de Vendée. Vins, liqueur et autres breuvages alcoolisés ou non… Il y a tant de produits gastronomiques en Vendée ! 

(Visited 1 069 times, 3 visits today)