ramassage dechets plage

10:16 Lifestyle

Ramasser des déchets sur les plages – Comment être plus responsable ?

Tous les mois, des associations se relayent pour organiser des journées de nettoyage des plages. L&…

Les opérations pour ramasser des déchets sur les côtes du monde entier se multiplient ces dernières années. (Grandes plages, fonds marins, petites criques, recoins maritimes…)

Une étude du forum économique mondial a recensé plus de 8 millions de tonnes de déchets qui finissent dans les océans chaque année. 

Hélas, les déchets marins n’ont jamais été si nombreux. Ils arrivent par vague… Dans certains endroits des stations balnéaires la baignade devient même impossible !

L’Europe prend des mesures pour améliorer ces conditions avec des collecteurs de déchets et des restrictions sur les plus gros produits polluants. Bien que des efforts conséquents soient mis en œuvre, les déchets ne disparaîtront jamais totalement de l’environnement. Le véritable héritage que nous allons laisser à notre planète est bien triste.

Sur la façade Atlantique, les villes s’organisent de la Côte Basque jusqu’aux falaises rocheuses de Bretagne. Sur la plage, les déchets marins sont un véritable fléau et s’accroît durant les périodes estivales. Les criques de sable fin ne sont plus ce qu’elles aspirent…

Des campagnes de sensibilisation ont été mises en place sur le désastre constant de la pollution. La faune et la flore marine sont dévastées : oiseaux marins noyés goudronnés, tortues mortes étouffées par des sacs plastiques, cadavres de baleines remplis d’articles en tout genre… Les histoires sont innombrables et devrait nous pousser à ramasser nos déchets quotidiennement.

Toutefois, il n’est jamais trop tard pour agir. Si chacun se responsabilise, l’état actuel des océans peut s’améliorer. On vous explique comment, à votre petite échelle, vous allez pouvoir contribuer à l’amélioration marine.

phoque gris avec filets de peche autour du cou
pollution océan

Il y a la face visible de l’iceberg, la pollution que l’on voit sur les bords de mer ou qui flotte à la surface de l’eau. 

Mais ce qui se trame en dessous est souvent bien pire… La plupart de ces détritus s’agrippent aux algues, sur les roches marines. mais aussi aux fleurs des dunes. Les animaux s’emmêlent dans les mailles de filets, se retrouvent bloqués dans des pneus ou des seaux… Se livrant à à l’angoisse puis à l’agonie.

La fondation Ellen MacArthur a annoncé dans le magazine The Guardian que si la pollution ne cessait pas :

“En 2050, il y aura plus de plastique que de poisson dans les océans”.

Isabelle Autissier, Présidente du WWF France vient appuyer ces dires :

“Aujourd’hui, presque toutes les espèces marines sont en contact avec les plastiques”.

En faisant le choix de ramasser les déchets, vous faites un geste pour la planète mais vous contribuez aussi au recyclage. Pour exemple, les 111 461 bouteilles plastiques trouvées sur les plages en 2019 ont permis de fabriquer 4 128 pulls avec le polyester recyclé.

 

La Surfrider Foundation vient de publier son bilan annuel. Pour 2019, 402 organisateurs accompagnés par 14 220 personnes se sont prêtés au nettoyage des déchets à travers le monde. 

Au total, c’est plus 706 870 qui ont été ramassés au cours de ces opérations. Ce qui représente un volume total de 275,324 m³.

bilan dechets surfrider foundation

Ces déchets proviennent majoritairement des terres (80%), du passage des humains et des saletés traînées par les eaux de pluie et la force du vent.

Comment faire pour améliorer la situation ?

Il est encore temps de passer à l’action ! Nous devons tous lutter pour préserver ces espaces naturels et les plus belles plages de l’océan Atlantique.

Pour limiter votre impact environnemental au quotidien nous vous avons dressé 12 petites recommandations faciles à mettre en place. Lorsque vous êtes en bord de mer :

Et ce dernier point peut tous nous concerner. En vacances aussi, on peut ramasser des déchets et nettoyer les plages. Cela permet de découvrir les côtes mais aussi de prendre conscience de la réalité. 

En 1 ou 2 heures, vous pouvez oeuvrer bénévolement pour des plages propres, un océan sain et un avenir meilleur. Non seulement cette collecte des déchets va aider l’érosion et la nature océanes, mais l’état global des plages de sable et les eau de baignade s’en trouveront grandement améliorées.

canette coca cola sur plage
groupe de nettoyage plage
megot cigarette plage

Des ONG se tiennent prêtes à recueillir les données de vos collectes de déchets pour les intégrer au bilan national. 

En contribuant à ces mouvements, vous aidez à la recherche sur la pollution pour trouver la source du problème, sauver les oiseaux des bords de mer, mais aussi les mammifères marins (dauphins,  requins, pingouins…). Ces organismes permettent de faire bouger les idéaux et d’influencer les futures lois.

Rendez-vous sur l’une des plages de la côte Ouest

Sur la côte Atlantique de nombreuses plages effectuent des sensibilisations d’envergure et rendent le nettoyage ludique. Petits et grands sont conviés à prendre conscience des impacts de la pollution liée aux déchets directement sur le terrain. 

Pour les aider, vous pouvez vous tourner vers ces ONG maritimes.

  • initiativesoceanes.org
  • rivagesdefrance.org
  • plage-propre.org
  • lesmainsdanslesable.com
  • associationhirondelle.fr
  • aquitaineonline.com
  • sea-mer.org

Elles ont une implication  constante pour la préservation des fonds océaniques, maritimes et les rivières.

Et vous pouvez également vous fier aux labels environnementaux qui maintiennent un équilibre du littoral :

Pavillon bleu

Le Pavillon Bleu est un label présent dans 46 pays du monde. Il est le symbole de plages et de ports de plaisance ayant une qualité environnementale exemplaire.

Pour l’obtenir il faut faire preuve d’un réel investissement pour le développement durable. Le littoral Atlantique compte énormément de zones pavillon bleu qui vous garantissent un respect de la nature et des aménagements appropriés.

pavillon bleu

Plages sans tabac

Depuis l’initiative de la ville de Nice en 2011, les plages sans tabac ont le vent en poupe. Même en plein air, le tabagisme passif existe. D’autant que la plupart des consommateurs enfouissent leur mégots dans le sable. Ces déchets sont d’autant plus visibles sur les plages de sable fin où les marées sont constantes.  À marrée basse, les vagues dévoilent l’ensemble des débris laissés par les vacanciers.

Pour cesser ce carnage, certaines communes ont donc pris le parti d’interdire strictement l’usage de la cigarette sur ces lieux publics.

Espace sans tabac” est un label lancé depuis quelques années par la Ligue contre le cancer.

Il est attribué aux villes se portant volontaires pour lutter contre la banalisation de ce produit toxique.

Pour le bien-être de tous, la lutte contre le cancer à même dressé une carte interactive qui vous permet de choisir les endroits non pollués.

espace sans tabac

Plages sans poubelles

Pour marquer toujours plus les esprits, des élus du pays Basque ont choisi de retirer toutes les poubelles se trouvant sur les littoraux. Il y a urgence pour sauver les fleurs des dunes, et l’érosion qui ne cesse de progresser. En presqu’île, baie, station balnéaire, crique rocheuse, et sur le rivage; les plages de sable fin se trouvent en danger. 

Souvent débordantes en pleine saison, les poubelles font face au vent et traînent tous les détritus dans l’océan.

“De plus de 7 tonnes de déchets amassés, c’est seulement 700 kg qui sont traités cette année”

déclare Martial Zaninetti, le maire de Le Porge.

poubelles pleines plages
tracteurs plage déchets

Elle incite la population et les estivants à faire attention à ce qu’ils laissent derrière eux. Cette démarche au début incomprise est aujourd’hui ancrée dans les mentalités. De surcroît, les visiteurs prennent même le temps de ramasser les déchets qui ne leur appartiennent pas.

Si bien que depuis 2020, la Bretagne suit le mouvement. La maire de Penmarc’h a instauré cette pratique en enlevant tous les conteneurs à ordures des plages. 

Et l’opération est déjà un succès !

Oléron et ses ânes

Quand on vous dit que les communes redoublent d’efforts pour rendre ramasser les déchets de façon ludique. L’île-d’Oléron n’a rien laissé au hasard. 

Nicolas Séguier apporte son soutien de façon originale. Avec ses baudets du Poitou, il a trouvé une méthode originale pour responsabiliser tous les publics au nettoyage du littoral Oléronnais.

Depuis le début de son investissement, M. Séguier recense plus de 600 kg de déchets ramassés Les ânes d’Oléron dont une majorité sont des mégots de cigarette. 

Extrêmement polluantes (500 litres d’eau contaminés pour un mégot), les cigarettes sont un véritable fléau. 

Le département de la Charente-Maritime offre gracieusement des cendriers de plage réutilisables en  office de tourisme. Pensez-y !

(Visited 95 times, 1 visits today)