Écrit par 9:05 Sorties

Îles Bretonnes – Découvrez toutes leurs facettes

ile ouessant en bretagne

La carte de la façade Atlantique dessine un berceau d’îles majestueuses. Elle en compte plus de 18. Ce sont des petits coins de paradis qui ont chacun ce petit truc en plus qui fait que l’on préfère l’une plus que les autres.

En Bretagne, les falaises livrent un joli archipel d’îlots terrestres qui semblent percer l’océan. C’est le territoire de l’Atlantique et même de France, qui en compte le plus ! Plus au Sud, les îles sont moins nombreuses, mais elles n’en sont pas moins envoutantes.

Brassées par un air marin rempli d’iode, les îles de la cote Atlantique attirent autant qu’elles intriguent… 

Comment les rejoindre ? Comment vivent les habitants ? Vous allez le voir, de l’extrême Nord-Ouest jusqu’en lisière de Vendée, ces émergences terrestres vous réservent de belles surprises.

Certaines sont habitées à l’année, d’autres sont seulement visitées lors des périodes estivales. Mais chacune à un charme et une diversité qui lui est propre. Elles dégagent une atmosphère singulière qui fait qu’on s’y sent bien, qu’on coupe du continent et qu’on y revient.

Aujourd’hui, on vous propose de voler d’île en île pour découvrir ou redécouvrir ces beautés insulaires du territoire Breton.

Pas de classement ou de top 10 car pour nous, elles ont toutes ce petit charme qui mérite d’être connu aux yeux de tous. On vous laisse le choix votre future escapade dans l’océan !

Allez, c’est parti pour un tour d’horizon de toutes les plus jolies îles Bretonnes de la côte Atlantique du Nord au Sud.

Iles de Bretagne à visiter absolument

Pour ne pas manquer ces merveilles de la nature, nous avons listé chaque territoire insulaire qui borde le littoral des côtes Bretonnes. Certaines sont bien connues, alors que d’autres se nichent discrètement dans des écrins de verdure au beau milieu de la côte Atlantique.

Cap sur des espaces à explorer au plus vite !

Île d’Ouessant – La plus lointaine des iles de la côte Atlantique

Finistère (29)

Ile Ouessant vue du ciel en bretagne

Cette île dont la forme est sous assimilée à une pince de crabe est baignée par la mer d’Iroise, elle-même incluse dans la mer Celtique. En effet, l’île d’Ouessant s’érige au large de la pointe Ouest du Finistère (Bretagne) parmi des morceaux de rochers déchiquetés par les vents.

Sa présence à une vingtaine de kilomètres du continent délimite le début de la Manche et la rupture avec l’océan Atlantique. Par cette situation géographique, l’île d’Ouessant est particulièrement exposée aux aléas climatiques et aux caprices de l’océan

Avec ces cinq phares majeurs : Kéréon, La Jument, Nividic, Le Créac’h, Le Stiff et la tour-sémaphore, Ouessant sert de guide à tous les marins qui s’approchent de cette île du Ponant. 

Sa réputation d’île haute surnommée île épouvante, en fait frémir plus d’un. Et il y a de quoi : Séparée de l’archipel de Molène par le passage du Fromveur, Ouessant draine un courant marin froid et puissant qui reflète une faille locale de 60 m de profondeur.

Cette particularité en fait aussi toute son attraction. Les criques sableuses qui donnent sur ces mouvements marins ont un charme sans pareille. Des colonies de phoques viennent même faire des haltes sur ses élans rocheux. 

Pour venir à la découverte de l’île d’Ouessant, pas d’autres choix que d’utiliser les liaisons maritimes qui partent depuis les ports de Brest, Le Conquet et de Camaret-sur-mer (deux adorables stations balnéaires du Finistère).

île de Molène – La plus mystique côtières

Finistère (29)

ile de molène en bretagne

Cernée dans un archipel d’îles Bretonnes, Molène est peuplée de 150 âmes. Population qui se trouve presque doublée aux beaux jours lorsque les résidents secondaires rejoignent leur demeure.

L’île de Molène s’observe à 15 kilomètres de la pointe du Finistère. Elle fait partie d’un archipel de plus de 19 îlots visibles qui s’étendent sur près de 16 kilomètres entre Le Conquet (sur le continent) et l’île d’Ouessant. Parmi eux, on peut citer les îles de Balanec, de Triélen, de Quéménès, de Béniguet qui appartiennent toutes à la commune de Le Conquet.

Molène est la plus importante de toutes. C’est aussi un authentique petit village au coeur de l’océan. Elle se distingue par sa forme si ronde et généreuse qu’on l’assimile à une perle.

L’île est réputée pour son plateau terrestre de faible profondeur et ses forts courants marins. Ils stimulent la vie aquatique et font le bonheur des plongeurs mais aussi des pêcheurs en mer.

De multiples enclaves rocheuses sont propices à l’occupation d’une faune endémique de la mer d’Iroise.

Il n’est pas rare de tomber nez à nez avec de grands dauphins ou des colonies de phoques gris qui s’adonnent à des traversées entre Ouessant et cet archipel d’îles du Ponant. 

Pour les oiseaux, des espaces de nidification ont même été conçus pour accueillir les goélands, cormorans, hérons, fous de Bassan qui sautent d’estran en estran à la recherche de nourriture riche et variée. L’île Molène, un lieu sauvage et magique à ne pas manquer.

Île de Sein – La plus coquette des îles Bretonnes

Finistère (29)

ile de sein en bretagne

Si vous aimez les endroits reculés, la nature, les traditions et les ruelles, vous allez adorer l’île de Sein

Cette petite île est digne face à la côte d’Iroise. Elle dessine un bel horizon à cinq kilomètres de la pointe du Raz en Bretagne. Une petite traversée (parfois agitée) en bateau depuis le port d’Audierne permet d’amarrer dans cet havre de paix.

Pour ceux qui auront de la chance; il n’est pas rare de se faire convoyer par le saut des dauphins au cours de la traversée mais aussi au port.

De superbes promenades permettent d’admirer l’étonnante barrière de récifs qui se dresse de part et d’autre pour former la chaussée de Sein.

Totalement préservée de l’ambiance urbaine, l’île de Sein vous plonge dans un dépaysement le plus profond. Longue de 2 kilomètres, Sein est propice à la détente lors d’un week-end prolongé D’ailleurs, les lapins en ont fait un véritable terrain de jeu dont les locaux ont du mal à s’en défaire.

Les habitants se font un plaisir de vous recevoir et d’expliquer leur mode de vie où le transport des marchandises se fait avec des charrettes sénanes. Eh oui, les véhicules motorisés sont interdits pour conserver l’architecture serrée étudiée pour limiter les submersions marines.

Les ruelles étroites de l’île de Sein s’entremêlent pour que les vents et les embruns s’y perdent. Les habitations sont donc rassemblées en petit bourg autour du port pour faire face aux éléments climatiques parfois menaçants.

En complément, des digues et des brises vagues ont été construites pour conserver les monuments et les façades littorales assaillies par les courants.

Île Tudy – La plus attachée du littoral

Finistère (29)

ile tudy en bretagne

L’île Tudy est en réalité devenue la presqu’île Tudy. Mais nous la considérons toujours comme une île puisque son cordon dunaire qui l’a relie au continent s’est créé au fil des siècles. Cependant, elle reste encore entrecoupé de plusieurs brèches.

Cette commune de près de 600 habitants se situe sur la rive gauche de l’embouchure de la Rivière de Pont-l’Abbé, face à Loctudy dont le port de pêche est réputé pour sa demoiselle la langoustine. 

Un passeur (bateau navette) permet de rejoindre les deux communes en quelques minutes juste en traversant le rivage.

Plus largement, on atteint l’île Tudy lorsqu’on roule 20 km en direction de l’Ouest depuis Quimper.

Une ambiance familiale se dégage de ce petit morceau insulaire qui reste méconnu des touristes. Été comme hiver, la longue plage de sable fin accueille enfants, amis et sportifs qui viennent fouler l’estran.

Côté océan Atlantique, les amateurs de pêche à pied se régaleront à l’idée de découvrir de délicieuses huîtres sauvages lors des grandes marées. De l’autre côté, face à l’île Chevalier, des coques, des palourdes et des couteaux se dissimulent dans les eaux vaseuses prêtes à  se faire déguster.

En raison de sa situation exposée au vent et aux embruns, l’Île Tudy compte peu de végétaux et d’arbres centenaires. Elle sert de bras protecteur à la anse de Pont-l’Abbé où se niche l’imposante ile chevalier, l’ile aux rats, l’ile Queffen et l’ile Garo. Il y a tant à découvrir dans le Finistère. 

L’archipel des Glénan – La plus surprenante des iles locales

Finistère (29)

archipel des glénan en bretagne

Si l’on peut dire qu’il y a un endroit paradisiaque dans l’océan Atlantique, c’est bien lui. Bancs de sable blanc, mer turquoise, bateaux aux mouillage…  Bienvenue aux îles des Glénan.

Positionné au large de Fouesnant en Bretagne, l’archipel des Glénan compte neuf îles principales et de petites îlots disparates. La plus grosse est l’île Le Loc’h. Mais la plus fréquentée reste l’île Saint-Nicolas d’où s’en dégage le petit îlot nommé Bananec. Juste en dessous, se détachent les îles Drenec, Cigogne, Quignenec, Gueotec, et Penfret.

Plus au Nord-Ouest, l’île aux Moutons est une réserve ornithologique où nichent trois espèces de sternes. En 2020, on recense près de 4000 couples de sternes qui ont trouvé refuge dans l’île. C’est l’association Bretagne vivante qui veille à la protection de cette île dont une vaste partie est interdite au public.

L’archipel des îles Glénan est inhabité bien qu’il existe une école de voile implantée depuis 1947 sur l’ile Saint-Nicolas. C’est Hélène et Philippe Vianney qui sont à l’origine de cette fondation. En découvrant les îles lors d’une sortie en mer, ils ont l’idée de créer un Centre de formation internationale (CFI), destiné à favoriser des rencontres d’étudiants venus du monde entier. Ils installent un premier centre de vacances, six grandes tentes, sur l’île du Loc’h avec de poursuivre l’aventure sur l’île Penfret.

Pour les estivants de passage à la journée, un club de plongée sous-marine est aussi présent pour partir à l’exploration des poissons et autres coquillages de la côte Atlantique. Au loin, on peut apercevoir le fort Cigogne aux allures de cité close par une muraille redoutable. Elle abrite un phare dont le rayon se propage sur tout l’archipel.

Les iles Glénan sont accessibles via des navettes inter-îles qui permettent des escapades inoubliables depuis les ports de Bénodet et Concarneau

Île de Groix – La plus minérale du littoral

Morbihan (56)

ile de groix en bretagne

L’île de Groix se dessine au large de la Bretagne Sud dans le Golfe de Gascogne. Terre d’histoire mais aussi d’archéologie, Groix séduit par sa diversité. 

Cette île offre des variations colorées incroyables. Plus de 60 espèces minérales existent à l’état brut. Des grenats, de l’épidote, et un exceptionnel glaucophane bleu qui apparaît librement.

Pour rejoindre ce petit coin de paradis au beau milieu de l’océan Atlantique, rendez-vous dans l’un des ports de l’agglomération de Lorient. Port-Louis, Locmiquélic, Doëlan, Lomener proposent des navettes quotidiennes pour rejoindre ce joyau en bateau.

Côté faune et flore, le paysage est idyllique et sauvage. L’île de Groix dispose d’une réserve naturelle où les oiseaux migrateurs aiment faire une pause avec de poursuivre leur chemin. Chevauchez vos vélos pour dénicher les merveilles de ce rivage aux eaux turquoises.  Ponctué de falaises, de criques et de petits ports forgés au centre de charmants villages. Les habitations construites s’intègrent si bien qu’elles inspirent d’adorables maisons de poupées.

La plage des grands sables est évidemment l’endroit incontournable de l’ile de Groix. Comment passer à côté de cette façade naturelle dont la forme triangulaire s’avance au devant de l’océan. Encore une escapade de toute beauté à programmer avant, pendant ou après l’été.

Belle-île-en-mer – La plus envoûtante des iles de Bretagne

Morbihan (56)

belle ile en mer en bretagne

Jetez un œil au large de Quiberon (Morbihan), pour apercevoir cette île de beauté.

Belle-île-en-mer couramment appelée Belle-île est un véritable condensé du doux  paysage Breton.

Elle prédomine derrière ses voisines l’île d’Houat et l’île d’Hoedic.

Aiguilles rocheuses perçant l’océan, falaises dorées, plages de sable fin aux eaux bleues turquoises, citadelle Vauban classée au patrimoine, quatre superbes phares, une nature abondante… En bref, tout ce qu’il faut pour vous sentir dépaysé et loin du continent.

Belle ile en mer dispose également de ravissants petits ports de pêche et de plaisance. Ils permettent des liaisons constantes depuis Port-Navalo, La Turballe, Le Croisic et bien évidemment Quiberon et Vannes

Lorsque l’on arrive en bateau au port du Palais; on est immédiatement plongés dans l’histoire de cette île qui a longtemps servi de bagne. Les monuments reflètent le passage de nombreux architectes qui ont suggéré un style traditionnel encore  conservé de nos jours.

Bien qu’ayant une faible superficie, Belle-île héberge environ 6 000 habitants à l’année et près du triple en pleine saison.

Festivals, activités nautiques, visites du musée Sarah Bernhardt et du grand Phare de Kervilahouen… C’est certain, à Belle-île, vous n’aurez pas assez d’une semaine pour profiter d’un cadre envoûtant et agréable tout au long de l’année.

Île aux moines – La plus singulière des îles Bretonnes

Morbihan (56)

ile aux moines en bretagne

Envie de calme et de nature ? L’île aux Moines est faite pour vous. Cette île porte un nom tout trouvé puisqu’il s’agit d’un ancien lieu de pèlerinage des moines Bretons. Quelques chapelles et vestiges témoignent encore de ces décennies de repos et de méditation.

Même en pleine période estivale, ce discret petit territoire de 3,5 km2 est peu touristique. Bien que petite, cette île est la plus grande de l’intérieur du Golfe du Morbihan. Elle se distingue par une rare particularité : La ville est disséminée sur plusieurs petits îlots qui se parcourent à pied ou à vélo

Effectivement, l’ile aux moines n’est pas qu’une seule île mais bien un ensemble de quatres îlots qui forment une seule commune. L’île de Creizic, l’île d’Holavre et les deux îles de Brouëls font donc entièrement partie de l’île aux Moines.  

Et comme un signe du destin, cet archipel Breton forme une croix lorsqu’on les observe du ciel. 

L’Île-aux-Moines est habitée depuis l’époque néolithique comme l’attestent les dolmens et cromlechs qui vous ramèneront plusieurs millénaires en arrière. De nos jours, cette petite île de la côte Atlantique compte environ 600 habitants.

Pour la découvrir, il suffit de vous rendre au Port-Blanc à Baden et faire une traversée en bateau de 5 minutes. Soufflez, vous êtes déjà ailleurs…

Île d’Arz – La plus petite des iles de la côte Atlantique

Morbihan (56)

ile d'arz en bretagne

Au beau milieu du Golfe du Morbihan, voici l’île d’Arz – prononcez “île d’Ar-t” en oubliant le z. Composée de 9 îlots pittoresques, elle se cache juste derrière l’île aux Moine. 

Cette île a connu des légendes de marins et s’est forgée au fil des nombreux amarrages.

L’île d’Arz est aujourd’hui, un véritable don de la nature. Une patrimoine végétal exceptionnel se plaît à se fondre dans ce climat doux et insulaire. 

C’est aussi un endroit où il fait bon vivre loin du temps, en admirant un cadre privilégié où les sports nautiques et la navigation se font en toute tranquillité. 

En effet, l’ile d’Arz se conjugue avec sérénité. Elle se tient à l’abri des caprices de l’océan Atlantique et des forts coups de vent.

Un camping, quelques gîtes, de typiques crêperies et un marché de producteurs locaux s’ouvrent les mardis et les jeudis.

En 2010, un producteur biologique est venu s’installer pour profiter de ces terres préservées. Ses vaches se plaisent à pâturer librement et rendent des mets d’exception. Il propose d’excellents fromages, yaourt et lait au bon goût iodé.

Seules les liaisons maritimes vous permettent de rejoindre l’île d’Arz. Certaines compagnies du Golfe du Morbihan proposent des croisières, mais aussi des traversées directes en partance de Port-Navalo.

D’autres trajets sont envisageables au départ de Baden ou de Vannes avec les bus de mer. Il n’y a pas à hésiter, si vous passez dans la région, l’île d’Arz en vaut le détour.

Île d’Houat – La plus solitaire des iles de Bretagne

Morbihan (56)

ile houat en bretagne

Houat est une petite île magique positionnée à la même latitude que le port de pêche de la Turballe en Bretagne. Avec une faible superficie de 3,3 km de long et 1,5 km au plus large, son plateau granitique est recouvert d’immenses plages de sable doré et d’une eau claire et limpide. 

Pour ceux qui apprécient les promenades du littoral; il est possible de faire le tour de l’île à pied sur environ 3 heures.

Au fil de votre visite, en passant par le Nord-Est, vous traverserez une partie pittoresque de l’île d’Houat. Elle se situe juste après la grande plage du Gouret bordée de dunes vous pourrez découvrir la pointe d’En Tal. Elle offre une curiosité rare à la Bretagne et l’ile d’Houat : Celle de proposer une plage convexe.

Habituellement, c’est l’océan qui pousse les terres et creuse la façade rocheuse pour s’y faufiler. 

Au même endroit, non loin de la pointe d’En Tal, une vallée se profile, en bas du joli petit village. Un ruisseau éphémère est conditionné par les précipitations. Jadis, il alimentait les anciens lavoirs. Vous l’aurez compris, ici tout semble être hors du temps. 

À mi-chemin entre Belle-île-en-mer et l’île Hoëdic, Houat jouit d’un cadre paisible et peu fréquenté, même en plein été. Profitez des navettes maritimes au départ de Quiberon, La Trinité-sur-Mer, Vannes et Port-Navalo pour venir visiter l’un des plus beaux paradis de la côte Atlantique. 

Île Hoëdic – La plus rocheuse des iles côtières

Morbihan (56)

ile hoedic en bretagne

Imaginez un endroit sans un bruit de circulation, de brouhaha urbain et des plages à pertes de vue… Une petite boulangerie, quelques charmants cafés, une bibliothèque bien fournie et des maisonnettes empreintes de rosée saline…

Positionnée à cinq kilomètres au sud de l’île d’Houat, Hoëdic se distingue par la présence d’une centaine d’habitants à l’année.

Tout comme sa voisine Houat, elle représente une commune qui fait partie du Canton de Quiberon.

Ce n’est qu’au début des années 1960 que le continent et plus précisément la ville de Vannes ordonne une modernisation technique de cette territoire plongé le long du littoral Atlantique. Pour assurer sa conservation et résister à l’épreuve de l’océan, quatre systèmes de fortification ont été érigés pour défendre les côtes de l’ile Hoëdic. L’eau, l’électricité, un tout-à-l’égout, des aménagements du port pour accéder en en eau profonde… Tout est fait pour satisfaire les besoins d’une population de plus en plus nombreuse. C’est l’essor de l’île Hoëdic !

Au fil des années, des débarquements de touristes réguliers sont instaurés par des vedettes qui effectuent des échanges toute l’année dans le Golfe. À présent, Hoëdic est facilement accessible grâce à de nombreuses compagnies maritimes qui proposent également une escale sur l’île d’Houat située à 20 minutes à vol d’oiseau.


Poursuivez la découverte des îles de la côte Atlantique avec notre seconde partie consacrée aux émergences terrestres du Sud-Ouest. De la Vendée au bassin d’Arcachon, 7 îles vous tendent les bras pour séjourner dans de superbes petits paradis de tranquillité !

(Visited 699 times, 1 visits today)