2:25 Déco & Maison

Tout savoir sur les utilisations de la penture

La penture du latin « pendere » qui signifie « suspendu », est un système de fixation qui aide une porte, un volet ou un vantail à se maintenir suspendu sur ses gonds.

En sélectionnant correctement des charnières de qualité, vous garantissez à vos portes, portails et volets une utilisation sûre, confortable et durable ; surtout dans le cas de façades de grandes dimensions et de poids. 

Sur Wovar.fr, il existe un large assortiment de penture de porte et de volet qui vous permet d’adapter la charnière appropriée à tout type de mobilier. Ces pièces de quincaillerie de haute ingéniosité assurent un mouvement fluide et régulier tout en ayant un aspect décoratif non négligeable. 

Pour trouver le modèle qui vous convient le mieux, nous avons décidé aujourd’hui de vous offrir un guide complet des meilleurs choix en termes de pentures.

Fabrication d’hier et d’aujourd’hui

La fabrication des pentures du début du XIXe siècle étaient faites à la main. Le fer était travaillé par des forgerons. Ces artisans qualifiés utilisaient le feu des cheminées pour monter le matériau en température et procéder à son façonnage artisanal. Des outils ont également été mis au point pour définir totalement l’esthète de ce type de fermoir qui ornaient les plus belles bâtisses.

De nos jours, la conception la plus simple d’une charnière peut faire appel à différentes méthodes. En termes simples, cela consiste à exercer un chauffage thermique pour le mouler et l’assembler en fermoir robuste. Ceci est ensuite suivi d’un processus d’usinage pour estamper, couper, transformer et aplatir le fer pour lui offrir un forme spécifique (plat ; queue de carpe ; avec gon de volet ; doubles vantaux ; etc.)

penture pour volets
penture décorative

La pièce est ensuite traitée pour être imperméable et anti corrosion afin d’éviter toute usure future. L’un des derniers processus de production est l’élimination de l’excédant de matière à l’aide d’une technologie comprenant des lasers et des jets d’eau. Enlever l’excédent de matériau d’un objet de ferraille est une autre façon de le sculpter en un élément de charnière. Cela permet de le sublimer et le polir. 

Les étapes finales comprennent le processus de finition pour lui donner un aspect poli, ainsi que la pose d’une peinture ou d’un vernis spécial.

La penture originelle est donc une ferrure plate fixée transversalement sur le vantail d’un élément extérieur et parfois intérieur. Elle ne doit pas être confondue avec une contre penture qui de son côté permet à la fois de soutenir un gond, de faire mouvoir l’élément mobile.

Sélection de charnières en fonction de la position des vantaux

Avant d’entreprendre une pose ou un changement de vos charnières existantes, vous devez tout d’abord choisir la forme de votre ferrure en fonction du type de matériau dont seront faites les façades ; l’épaisseur de la porte ; et le sens d’ouverture de cette dernière. 

Il existe des pentures destinées aux volets et portes en bois ; en aggloméré, avec un cadre en aluminium ; ou même pour des portes en verre. 

Les charnières diffèrent également par leur angle d’ouverture ; c’est d’ailleurs l’un des critères qui doit le plus attirer votre attention au moment de l’achat. Ainsi, nous distinguons :

La penture de porte superposée

Familièrement appelée « point zéro » ; cette bande de fer méplat est l’une des solutions les plus fréquemment utilisées en raison de sa simplicité. Elle est utilisée lorsque le vantaux est situé à l’extérieur du corps du meuble ou de son emplacement. Sur les côtés, il n’y a que des espaces minimes nécessaires à l’ouverture et à la fermeture correctes de la façade. 

Cette ferrure est produite à des fins structurelles mais aussi ornementales. Elle peut également porter le nom de « penture queue de carpe » en raison de ses finitions plus poussées et ouvertes aux extrémités. Vous pouvez aussi opter pour une bordure à pointe droite, à pointe rustique, chancelante ou à demi-lune. Ainsi, elle apporte une décoration plus aboutie aux portails comme aux volets.

penture de volet avec gond

La charnière de porte en demi-lune

Également appelée « charnière jumelle », cette forme de penture doit être employée lorsque deux vantaux adjacents partagent un même socle. 

C’est par exemple le cas de deux portes qui sont situées à l’extérieur d’un emplacement et qui reposent contre une cloison centrale commune.  

La penture pour porte rentrante

Cette charnière de porte à mortaiser s’utilise lorsque la porte ou le volet est situé à l’intérieur, c’est-à-dire entre les façades latérales de l’élément. Toute la cloison du corps est alors visible, contrairement au cas des portes en applique internes. 

penture fer plat porte

La charnière classique pour vantaux pliants 

Cette forme de penture est plutôt destinée aux façades qui ont deux pans distincts. Dans cette situation, il faut utiliser deux charnières : l’une avec un grand angle d’ouverture de 165°/175°, et l’autre, dite « complémentaire » qui relie deux fronts. 

La fermeture pour portes d’angle

Les portes pliantes de ce type se trouvent le plus souvent sur les mobiliers qui forment un L où qui sont situés dans un angle. Dans ce cadre, il est préférable de s’orienter vers des fermoirs angulaires à  35° et 45° vers l’avant, qui sont fixées au corps par un angle droit.

Ces pentures de volets sont très répandues et peuvent être accessoirisées par des gonds décoratifs visibles de l’extérieur.

penture de portail

La penture pour pans parallèles

Il s’agit d’une ferrure qui, une fois la porte fermée, est positionnée parallèlement à la façade et au panneau de masquage. 

Cette solution est le plus souvent utilisée sur des vantaux réclamant un masquage permettant de séparer le mobilier du mur ou des meubles opposés adjacents, afin que les façades puissent s’ouvrir librement. Cette penture est très utile dans le cadre d’un ravalement contemporain ou de l’entretien de charnières déjà existantes.

(Visited 124 times, 1 visits today)