11:36 Sorties

Les îles, villes et terroir du Golfe du Morbihan

Vue de Lorient dans le Golfe du Morbihan

Le Golfe du Morbihan est une superbe baie Bretonne formée après que l’Océan Atlantique se soit déversé sur les plaines environnantes. 

Morbihan signifie “Petite Mer” en breton ; c’est donc tout naturellement que la côte fût baptisée depuis plusieurs siècles. Il faut dire que sur sa vingtaine de kilomètres, la baie offre une diversité incroyable.

Cette anse naturelle très peu profonde est composée d’un archipel de 59 îlots dont deux sont des communes à part entière : L’île aux Moine et l’île d’Arz. Elles sont desservies par des liaisons régulières par ferry au départ des ports de Vannes, Port-Navalo et peuvent vous permettre d’aller jusque dans la baie de Quiberon à la découverte des îlots du large dont font partie Belle-île en Mer, Houat et Hoëdic

Dans ces quelques hectares, vous trouverez des falaises monumentales, des côtes rocheuses abruptes et des plages de sable propices à la baignade ou à d’autres sports nautiques. 

Pour ne rien manquer lors de votre séjour sur les terres Armoricaines, nous vous livrons aujourd’hui tous les lieux incontournables et des idées d’activités touristiques sympathiques à programmer en famille.

Que voir dans sur les côtes Morbihannaises ?

Les abords des îles de cet archipel sont décorés d’immenses colonnes de pierre semblant sortir de l’eau. 

Si vous réservez votre croisière depuis La Trinité-sur-mer avec Filovent, vous aurez l’occasion de découvrir les plus belles facettes de ce littoral Français. Le Golfe du Morbihan fait partie des sites protégés ayant l’une des plus importantes concentrations d’oiseaux aquatiques d’Europe, avec environ 100 000 volatiles de tous horizons confondus (permanents et migrateurs).

Fait intéressant : Pendant la période des grandes marées, les homards et autres crustacés qui sont restés échoués peuvent être capturés aisément pour le plus grand bonheur des habitants. 

Découvrir le centre historique de Vannes

Vannes c’est un peu la capitale du Golfe du Morbihan avec 272 monuments étonnants qui se cachent derrière ses fortifications historiques.

Située au fond du Golfe du Morbihan, la ville n’est pas accessible aux grands navires car les rives sont ensablées. Cependant, vous pouvez l’atteindre en naviguant avec des bateaux à fond plat qui sont en grande partie touristiques ou qui servent à pêcher. 

Vannes se distingue par des rues étroites et des entrées au caractère médiéval. Entre ses maisons à colombages et sa célèbre Place des Lices, marquez un arrêt devant la Cathédrale Saint-Pierre. Avec ses styles roman et gothique, elle rythme la vie locale.

Depuis les rues pavées de cette agglomération Bretonne où il fait bon déguster de bonnes galettes traditionnelles avec une bolée de cidre, vous pourrez ensuite mettre le cap sur le cœur du Golfe du Morbihan où les eaux fermées sur l’Atlantique sont particulièrement calmes.

Si vous avez fait le choix d’une liaison en ferry ou de louer un bateau depuis l’un des quais bordant le littoral, vous pourrez explorer le large et la petite baie de 20 kilomètres sur laquelle s’étend le Golfe.

Ilot en Bretagne dans le golfe du mobihan

C’est une balade très tranquille car l’anse protégée par les presqu’îles ressemble plus à un lac salé. Ces petits territoires insulaires sont un paradis pour les oiseaux environnants. Comme nous l’avons susmentionné en introduction, il existe des centaines d’espèces dont : 

  • Cormoran à cornes impérial
  • Spatule blanche
  • Huîtrier pie
  • Capricorne
  • Bécasseau des hautes terres
  • Pluvier
  • Héron cendré, etc. 

Ces îlots du Golfe du Morbihan et ses environs font l’objet d’une protection par le réseau Natura 2000 via l’arrêté du 31 octobre 2008 désignant les sites inscrits sur sa liste comme étant des zones classées.

Des haltes sont possibles aux villages publics dont Arz et l’île aux Moines.

Accoster sur l’île d’Arz

Selon les données INSEE de 1990, la commune insulaire était habitée par 256 personnes, et la densité de population était de 78 habitants/km² ; par conséquent, Arz se classe 968 village de Bretagne en termes de population.

Les maisons de la ville ont des tourelles et des toits pittoresques. Et si vous faites une halte ici, ne manquez pas :

  • L’Église Notre-Dame de la Nativité du XIIe siècle (classée Monument historique).
  • Le Moulin de Berno (un ancien moulin à eau fonctionnant avec les marées) .
  • Le prieuré du XVIIIe siècle (Mairie).
  • Le manoir de Kermoel du XVIe siècle.
  • Les monuments mégalithiques de Pen Raz, Gréavo, du cap de Brouel, de Pennéro.
  • Le dolmen de la Pointe de Lious.
  • La plage de Brouel.
  • Et la Fontaine Varia.

Ce sont des endroits magnifiques où l’on apprécie le côté sauvage et authentique. Faire le tour de l’île à pied peut se faire en une journée avec des arrêts baignades et des restos très appréciables. Une escapade sur l’île d’Arz vaut clairement le détour !

Faire une halte sur l’île aux Moines

Dans le sillage d’Arz, l‘île aux moines étincelle parmi les 60 atolls du Golfe. Surnommée « la perle de la baie« , c’est le plus grand territoire de l’anse Bretonne, et elle domine l’embouchure centrale entre Locmariaquer et la Presqu’île d’Arzon (Port-Navalo).

L’île aux Moines portait jadis le nom Crialeis – « croix courte » ; puis « Enez manac’h » avant qu’un moine y trouve le refuge en ermite. Outre ses plages, au fil des siècles, des monuments s’y sont dressés avec son centre bourg qui était un authentique lieu de villégiature dans les années 1920. Sans oublier :

  • Les dolmens de Kerno et de Penhap.
  • La pointe du Trec’h avec sa vue sur l’île Holavre au Nord de l’île.
  • La pointe de Broudel à l’Est.
  • La pointe du Nioul  à l’extrémité Sud de l’île donnant sur l’entrée du Golfe du Morbihan.

De nombreux bateaux y accostent chaque saison pour permettre aux nombreux estivants de s’imprégner de l’ambiance silencieuse de ce havre de paix. Une véritable carte postale historique.

Ile aux Moines dans le golfe du Morbihan avec son port typique

Les attractions touristiques à ne pas manquer aux alentours

Le Golfe du Morbihan fait partie d’une région à la richesse inouïe. Pour ceux qui aiment marcher, le sentier du littoral offre d’infinis paysages. Un bord de mer resté sauvage, pas bétonné; des couchers de soleil superbes avec une multitude d’îles à visiter, des huîtres belon qu’il faut à tout prix goûter…

C’est une destination Bretonne où les rivages rocheux sont saisissants et se trouvent fermés par les presqu’îles d’Arzon et de Quiberon offrant une excellente protection contre le vent. 

Allons donc explorer maintenant les autres centres d’intérêts à voir absolument aux abords du Morbihan.

Explorer les dolmens de Carnac

Situé sur la côte Nord-Ouest à l’extérieur du Golfe du Morbihan, Carnac est le royaume de la pierre préhistorique.

Dolmen face à l'océan

On y trouve un Musée de la Préhistoire et la plus grande concentration de mégalithes au monde, qui s’étend par trois communes : Ménec, Kermario et Kerlescan. On y dénombre un total d’environ 3 000 dolmens enfoncés dans le sol. Toutes les pierres occupent 3 rangées sur une longueur de plus de 12 kilomètres.

La date de sa création est très difficile à déterminer, mais d’après les découvertes archéologiques, elle est estimée à 5000 ans avant JC.

Les menhirs peuvent être admirés à une courte distance, mais pour ceux qui veulent approfondir leurs découvertes, il est possible de réserver une visite guidée. Bien qu’il existe également une théorie selon laquelle il s’agit d’une sorte de calendrier astrologique ou qu’il s’agit d’un ancien lieu de culte religieux ; sa véritable signification reste un mystère.

Destination la presqu’île de Quiberon

Au devant de l’embouchure du Golfe du Morbihan, la Presqu’île de Quiberon forme une anse protectrice très appréciable pour le littoral adjacent.

La ville de Quiberon est une station balnéaire située sur un promontoire de la presqu’île du même nom qui s’ouvre sur l’Océan Atlantique. La côte environnante est escarpée, rocheuse par endroits avec des falaises qui sont séparées par des plages de sable fin. À proximité, la Côte sauvage de Quiberon vaut vraiment le détour. 

Si vous arrivez par le large, l’océan vous montrera ses effets parfois lacérants face aux terres. Les pics déchiquetés par le vent et les brises de mer offrent un bel éventail des paysages rudes mais typiquement bretons

Près de Quiberon se trouve une belle longue plage, appréciée des surfeurs. C’est aussi un lieu idéal pour des excursions vers les îles de Houat, Hoëdic et bien sûr la superbe Belle Ile en Mer.

Escapade à Belle-Île-en-Mer

Belle-île fait partie des plus célèbres territoires insulaires de l’archipel des îles bretonnes. Il faut dire que cet atoll est l’un des endroits les plus beaux et les moins connus de France. Est-ce pour sa petite taille de seulement 85,63 km², qu’elle porte ce surnom ? Pas uniquement, certes, le territoire est coquet, mais il est surtout privilégié par sa distance avec le continent. Dès qu’on y pose un pied, on se sent loin de toute l’agitation ambiante du Golfe du Morbihan et des navettes incessantes qui en font la liaison.

Belle île en Mer vue du port

Cet îlot de paradis est une excellente alternative aux côtes et stations balnéaires beaucoup plus populaires aux abords du littoral continental. Cet aspect, certaines personnalités l’ont bien compris depuis des décennies. D’Alexandre Dumas à Monet en passant par l’actrice Sara Bernhardt, ils profitent tous d’un cadre privé et ont laissé de nombreuses empreintes ici.

Les plus beaux littoraux de l’île se trouvent sur la commune de Le Palais. Une plage de sable est, par exemple, Plage Port Saint-Julien, près du port. La plage du Port Andro a un autre caractère. La mer borde ici des collines ondulantes couvertes d’herbes marines luxuriantes. Une merveille de la nature !

Quelle période est la plus propice pour visiter le Golfe du Morbihan ?

Le meilleur moment pour visiter l’archipel des îles du Morbihan est pendant les mois de vacances de la fin du Printemps au début de l’Automne

Il faut savoir que le Golfe du Morbihan profite d’un microclimat exclusif en raison de ses embranchements littoraux particulièrement rabattus sur les terres. Vous n’avez donc pas à vous soucier de la chaleur excessive ou des températures trop basses. 

Si toutefois vous souhaitez passer vos vacances par un temps agréable et profiter du soleil, les mois de Juillet et Août sont bien entendu les plus intéressants mais aussi les plus submergés par les estivants. 

Avec une température moyenne d’environ 23° degrés Celsius et une température maximale d’environ 30° degrés, cette région bretonne vous permettra de profiter au maximum de tous les attraits de sa baie et de ses îlots qui vous charmeront à coup sûr !