4:20 Déco & Maison

Comment choisir le bon surmatelas pour votre literie ?

Vue d'une chambre et son lit, les draps sont blancs et le matelas est protégé avec un surmatelas

Les surmatelas sont de plus en plus présents sur le marché des articles de sommeil ces dernières années. 

Un surmatelas est une couche amovible qui repose sur le dessus d’un matelas, offrant un rembourrage et un soutien particulièrement confortable. Il y a trois raisons principales pour lesquelles vous avez besoin d’un ajouter cette surcouche sur votre literie :

  1. Pour ramollir un matelas trop dur ;
  2. Renforcer un matelas endommagé et affaissé ;
  3. Prolonger la durée de vie de votre literie.

Dans la plupart des cas, cette surcouche supplémentaire est assez peu coûteuse par rapport à l’achat d’un nouveau matelas. Ils séduisent de plus en plus de foyers en quête du sommeil parfait. Pour bien choisir le surmatelas qui vous permettra de « dormir comme un bébé » et fournir à votre couchage une protection non négligeable. Voici nos conseils :

Quelles qualités doit avoir un sur-matelas ?

Un surmatelas se caractérise par une structure fine et légère. Le premier aspect à considérer lorsque vous souhaitez offrir une seconde peau à votre literie, c’est donc les spécificités qui vont l’incarner.

Malgré le fait qu’ils soient considérés comme une solution rapide ou à court terme, ces ajouts fournissent à leurs utilisateurs un confort non négligeable. Par conséquent, les propriétés les plus importantes de ces matelas de surface doivent comprendre :

  • Une élasticité de la base ;
  • Une haute respirabilité ;
  • Un système qui permet de prévient les douleurs du dos et des membres pour vous aider à dormir dans une position naturelle ;
  • Un fonctionnement sans pression sur les membres ;
  • Des matériaux qui nivelle la surface de couchage et régule la dureté de sa surface ;
  • Une structure qui empêche l’accumulation d’allergènes à l’intérieur…
Vue d'un lit dans une chambre qui est protégé par un surmatelas

Quel matériau est le meilleur ?

Le second aspect à considérer pour bien choisir un sur-matelas, c’est le matériau qui le compose. En boutique, comme sur internet, vous retrouvez un large choix allant du coton au latex en passant par la plume à la laine de haute qualité. Chacun a ses avantages et ses inconvénients qu’il faut considérer en fonction de vos envies et vos besoins :

Coton

Les surmatelas coton ont une excellente respirabilité et ont l’immense atout d’être facilement lavables en machine ; cependant, la durabilité est discutable car ils ont tendance à s’user rapidement, en particulier sur les matelas utilisés quotidiennement. Toutefois, le coton est une excellente option pour les personnes allergiques car il est généralement très bien toléré. La plupart des modèles sont d’ailleurs certifiés hypoallergéniques.

Plume

Un surmatelas duvet est composé de plumes ou de duvet permettant d’ajouter à votre couchage une surface conçue dans une matière 100% naturelle. Contrairement aux autres matériaux, la plume apporte un côté voluptueux, doux et offre un sentiment de bien-être instantané à son contact. D’autre part, les sur-matelas en plumes sont à privilégier si vous cherchez un aspect de chaleur et un confort moelleux tout au long de l’année.

Latex

Les revêtements en latex sont extrêmement durables avec de nombreux produits qui durent plus de 20 ans. L’inconvénient du latex est que, étant un matériau naturel, il peut sembler un peu vieilli en surface, avec une décoloration et de petites déchirures, mais cela n’a heureusement aucun impact sur ses performances et son confort. En réalité, ce n’est qu’un problème esthétique qui devient invisible lorsque la superposition est recouverte de draps présentant un couchage bien douillet.

Mousse à mémoire

Une alternative plus moderne et particulièrement intéressante pour notre corps, c’est le sur-matelas fabriqué en mousse à mémoire de forme. Cette matière innovante se conforme aux contours spécifiques de votre silhouette, ajoutant une couche de confort difficile à recréer avec d’autres matériaux. D’autre part, ce matériau est beaucoup plus léger et plus épais ; cependant, en général, ce type de mousse stocke plus de chaleur, donc si vous êtes une personne particulièrement thermique lorsque vous dormez, ce point est à considérer.

Chambre d'hôtel où les matelas sont tous protégés par un surmatelas pour l'hygiène

Quelle dureté et hauteur de surmatelas faut-il choisir ?

Dormir sur un matelas dur, en particulier en position latérale, peut entraîner une pression sur les muscles, des douleurs au cou et au dos. Que faire si le matelas acheté est trop dur ou compacté ? Pour assouplir un matelas trop dur ou compacté, il est utile de choisir un surmatelas en mousse ou en duvet, de dureté H1 ou H2. Ce critère augmente la flexibilité et la douceur du substrat, réduisant sa dureté excessive. 

À l’inverse, dormir sur un matelas trop mou fait que les épaules et les hanches ne sont pas correctement soutenues et que le corps s’enfonce dans le lit. 

Pour remédier à ce problème, il s’agit de veiller à la hauteur de la surcouche de votre literie. Vous avez le choix entre trois dimensions : 4 cm, 6 cm ou 8 cm. Pour faire simple, plus la couche est haute, plus le confort est grand. 

  • Un surmatelas fin d’une hauteur de 4 cm est une bonne solution pour les personnes qui n’ont besoin que d’un gros confort supplémentaire. S’il s’agit de renforcer un matelas trop mou pour l’utilisateur, un surmatelas en mousse très élastique ou en latex de dureté H3 ou H4 sera parfait. 
  • Un surmatelas d’une hauteur de 6 cm sera une solution appropriée si vous avez besoin de ramollir légèrement votre matelas. C’est aussi la hauteur minimale pour durcir le support, par exemple avec l’utilisation d’une mousse très souple ou faite en latex H3 ou H4. 
  • Un surmatelas de 8 cm de haut est recommandé pour les personnes qui dorment sur le côté et qui recherchent une surface qui adoucira ou égalisera leur literie initiale.
(Visited 49 times, 1 visits today)