12:29 Déco & Maison

Comment créer un ciel étoilé à LED sans fibre optique ?

ciel étoilé à Led sans fibre optique

Pour décorer son logement, il est important de prendre en considération tous les éléments qui le composent. Généralement, les murs et les sols constituent les principaux supports dans le cadre d’un projet d’aménagement. Et pourtant, les plafonds peuvent également être exploités pour une décoration intérieure originale. C’est dans ce contexte que le ciel étoilé LED a vu le jour.

À la fois élégant et discret, il permet d’apporter une touche particulière à vos plafonds. De plus, il est très facile à installer et peut être mis en place sans fibre optique. Voici comment y parvenir.

Préparez les panneaux du ciel étoilé à LED

Selon le type d’aménagement envisagé, il est essentiel de faire un plan de calepinage. Celui-ci devra être tracé à l’échelle de la réalisation sur laquelle les différents éléments seront placés. Pour les petits projets qui ne requièrent qu’un ou deux panneaux, ce plan est facultatif. Quant aux projets plus complexes, ce schéma vous permettra de compter le nombre d’éléments ainsi que les découpes de panneaux nécessaires pour couvrir la surface du plafond.

Après cela, découpez les panneaux en vous conformant aux formats définis sur le plan. Vous pourrez faire les découpes et les ajustements à l’aide d’un cutter s’il s’agit des panneaux en mousse. Pour les panneaux en plâtre, nous vous conseillons de vous servir d’une scie sauteuse. Une scie cloche sera également utile pour la réalisation des trous. Si vous n’avez pas encore de coffret de ciel étoilé LED, vous pouvez vous en procurer en cliquant ici et en choisissant le modèle qui vous convient.

Après la découpe des panneaux, il faudra les coller ou les fixer entre eux. On procédera de la même manière qu’avec les matériaux classiques de construction. Pour une création au plafond, prenez le soin de visser et de coller le panneau par mesure de précaution. À cet effet, utilisez des colles compatibles avec de la mousse polystyrène. Si vous voulez effectuer la fixation sur des rails métalliques, alors il vous faudra 7 vis au m2. Avant d’intégrer les vis, nous vous conseillons de vérifier qu’il n’y a pas d’écaillements au niveau de la peinture isolante. Tout métal inséré dans le panneau sans une bonne isolation peut provoquer un court-circuit.

ciel étoilé à LED

Si vous envisagez de réaliser une suspension avec les panneaux et que vous voulez vous servir d’un cadre, veillez à ce qu’il n’y ait pas de métal à l’intérieur. Si c’est le cas, alors vous devrez utiliser un ruban adhésif afin d’isoler la tranche du panneau.

Connectez les panneaux

Cette étape consiste à introduire les connecteurs dans la tranche du panneau. Ceux-ci sont normalement tous dotés de deux clips et chacun d’eux devra être intégré à cheval sur un des films du panneau. Évitez donc d’insérer deux clips au niveau d’un même film métallique.

Pour commencer, effectuez la connexion des panneaux d’une même zone. Mais vous ne devez pas croiser les câbles. Reliez le film aluminium de la partie supérieure d’un panneau avec celui de la partie supérieure du panneau voisin, et inversement.

Hors tension, procédez à l’insertion du connecteur principal au sein du bornier output du transformateur. Ensuite, faites-en de même pour ses clips, dans le panneau central de votre installation. Il est aussi possible de camoufler les connecteurs grâce à une encoche sur les deux couches de mous du panneau plâtre.

Pour y parvenir, découpez un rectangle de mousse au niveau de la première épaisseur de l’arrière du panneau. Ensuite, retirez le rectangle sans abîmer le panneau. Répétez le même processus pour le film aluminium jusqu’à atteindre une couche de plâtre. Les connecteurs pourront ainsi être intégrés à cheval sur les films métalliques dans cette zone.

Par ailleurs, il est indispensable de vérifier la connectivité de votre projet. Cela permet de vous assurer qu’il n’y a pas de court-circuit pendant que l’installation du ciel étoilé à LED est toujours modifiable. Alors, mettez l’installation sous tension et piquez une PixLED au sein de chaque panneau.

Si un panneau ne s’allume pas alors que les autres le sont, cela veut dire que le connecteur a été mal introduit. Si c’est toute l’installation qui ne fonctionne pas, alors nous vous conseillons de vérifier votre arrivée électrique. Dans le cas où un groupe de panneaux ne fonctionnerait pas alors que les autres sont allumés, cela signifie qu’il y a un court-circuit. Faites une vérification de votre visserie et de la configuration de votre ciel étoilé. Les connecteurs doivent avoir un clip sur chaque film métallique et être insérés sur des films différents.

Décorez les panneaux de votre ciel étoilé

Une fois que vous vous êtes assuré du bon fonctionnement de l’installation, remettez-la hors tension et enlevez les PixLED. Pour les panneaux en plâtre, appliquez une légère couche d’enduit à l’eau sur la surface. Cela permettra de camoufler les têtes de vis ainsi que les irrégularités de surface. Servez-vous aussi de la bande à joint pour masquer les jonctions de panneaux.

Pour les panneaux en mousse, l’idéal est de laisser un espace de 5 mm entre les panneaux durant l’installation. Utilisez un enduit de rebouchage afin de combler la tranchée et n’hésitez pas à masquer les connecteurs apparents avec l’enduit. Ensuite, attendez que celui-ci sèche avant de mettre l’installation sous tension. Enfin, enduisez la surface des panneaux et décorez.

installation ciel étoilé

Intégrez les LED dans les panneaux

Il est possible d’insérer les LED sous tension ou hors tension. Pour un panneau mousse, vous pouvez insérer les luminaires à la main, un à un. Il vous suffira tout simplement de piquer pour qu’ils s’allument. Pour le panneau plâtre dont la surface est trop dure, le piquage direct ne sera pas possible. Vous devrez d’abord effectuer un poinçonnage avec un outil dédié.

L’outil doit être positionné perpendiculairement au panneau. Poinçonnez la surface d’un coup de maillet, et ensuite intégrez les ampoules LED de sorte à ce qu’elles soient perpendiculaires au panneau. Au lieu de les enfoncer avec vos doigts, placez-les au niveau des avant-trous jusqu’à la moitié de leurs broches. Par la suite, enfoncez-les à l’aide d’un outil. Au cas où vous devriez repiquer une LED, il ne faut pas la replacer exactement dans les trous qu’elle a laissés. Enfin, pour assurer un contact optimal, il est préférable de l’orienter différemment.

Création de votre ciel étoilé LED sans fibre optique : quel panneau choisir ?

Pour créer un ciel étoilé à LED sans fibre optique, vous avez le choix entre deux options : le panneau mousse et le panneau plâtre.

Le panneau mousse est parfait pour les applications au plafond et la réalisation de cartes ou de tableaux illuminés. Il a l’avantage d’être léger et facile à manipuler. De plus, il se découpe aisément avec une scie ou un cutter, et se caractérise par sa surface facilement poinçonnable. Ce qui permet aux luminaires de s’y punaiser facilement.

Quant au panneau plâtre, il convient plutôt aux décorations murales du fait de sa rigidité. Très léger, il est facile à découper et également adapté aux plafonds de salle de bain. Toutefois, les luminaires ne peuvent se punaiser qu’après un poinçonnage de la face plâtre.

Quid des types de LED disponibles ?

Il existe différents types de luminaires LED sur le marché. Vous pouvez donc choisir les LED blanches ou les LED à couleur. Pour la première option, on distingue les modèles chauds dont la lumière tire vers le jaune et les modèles froids qui émettent une couleur plus bleutée. Si vous souhaitez obtenir une décoration plus attrayante, alors nous vous recommandons les versions colorées. Celles-ci sont déclinées en 6 teintes : bleu, jaune, vert, or, rose, rouge.

Le plafond étoilé à LED est une installation qui trouve sa place dans toutes les pièces de la maison. Du séjour au couloir en passant par la cuisine, la salle à manger et la chambre, tous peuvent accueillir cette installation décorative. Pour vous en procurer, tournez-vous vers un fabricant spécialisé en ligne.

(Visited 418 times, 3 visits today)