11:29 Déco & Maison

Bien choisir son poele à bois : Conseils d’achat et utilisation

choisir poele a bois

Il y a quelques années, le poele à bois est revenu à la mode. Ce nouveau moyen de chauffer nos logements attire 500 000 Français par an. Il faut dire que c’est un véritable objet de design d’intérieur, avec des avantages à la fois écologiques et économiques.

En effet, la hausse des prix des carburants, le soutien aux énergies renouvelables et les meilleures performances des appareils de chauffage au bois contribuent à la reprise du marché. De plus, son côté rustique et durable suffisent pour nous rappeler la nostalgie des véritables feux de cheminées d’antan chez nos grands-parents. 

Même si les poêles à granulés connaissent un succès bien établi, les poêles à bois n’ont pas dit leur dernier mot !

Choisir le bon poêle en fonction de vos besoins

Avant de franchir le cap pour installer ce nouveau type de chauffage à la maison. Il convient de se poser les deux questions suivantes : 

Est-ce pour être un chauffage principal ?

Un poêle à bois peut tout à fait être utilisé pour le chauffage principal de votre logement. Les poeles à granulés, connus pour leur facilité d’utilisation, leur autonomie, leurs capacités de programmation et leur alimentation automatique, sont souvent préférés pour la commutation principale.

Si vous choisissez des bûches, vous devrez installer un poêle de masse (parfois appelé poêle à à restitution lente de chaleur ; à accumulation ; ou à inertie). Ce poêle fonctionne à pleine vitesse puis libère lentement la chaleur accumulée jusqu’à 24 heures. Lourd et robuste, c’est un choix qui est souvent construit ou fait lors de rénovations majeures, notamment parce qu’il peut être placé au milieu de la maison pour une répartition optimale de la chaleur.

alimentation bois poele

Est-ce pour un chauffage d’appoint ?

Si c’est pour chauffer localement ou conforter un système déjà en place : les poêles à restitution lente de chaleur peuvent être très intéressants bien qu’ils arrivent à eux seuls maintenir un chaleur dans une maison entière. 

Ils sont même couramment utilisés pour remplacer un chauffage d’appoint ou un ancien appareil. Selon les performances, ils peuvent chauffer des pièces assez grandes. La chaleur émise par le poele à bois est agréable, notamment dans la pièce à vivre. Vous pouvez tout à fait choisir un modèle qui chauffe suffisamment pour couper le chauffage électrique ou au gaz dans la pièce où se trouve le poêle.

Les critères de sélection, que savoir ?

Pour faire le bon choix dans la vaste gamme de poêle proposées sur le marché, nous vous avons listé les points essentiels à vérifier :

L’efficacité du poêle à bois

Le rendement est le rapport de l’énergie restituée par le poêle en fonction de l’énergie qu’il consomme. Les poeles à bois à haut rendement perdent peu d’énergie entre la consommation et la production d’énergie. Notez que le rendement du poêle n’atteindra jamais 100% car la combustion ne peut pas être complète. Le rendement de 85 % est excellent niveau de chauffe par exemple.

Achetez un petit poêle qui fonctionne à plein régime plutôt qu’un grand que vous n’utilisez pas. Le régime d’un poêle de grande taille tournant moins consomme plus de bois et perd sa qualité de combustion.

La puissance désirée

Pour obtenir la performance idéale de votre chauffage au bois, il faut trouver le bon poêle, en fonction de son volume de chaleur. Dans le cas d’un appartement bien isolé, il faut prévoir environ 0,1 kW/m². Par exemple, un poêle d’une puissance de 11 kW peut chauffer efficacement 110 m².

A noter que plus l’espace est ouvert, plus le chauffage est efficace. toutefois, prêtez une attention particulière aux endroits qui ont beaucoup d’ouvertures (portes, fenêtres, véranda, etc.) ou de murs fins. Ils inhibent la circulation de l’air et donc l’échauffement.

poele a bois maison
chauffer avec un poele a granules pellets

La taille du poele à bois

La taille du foyer détermine la taille des bûches qui peuvent être utilisées dans le poêle. Sachant que plus la taille du foyer est grande ; plus la quantité de bûches devra être importante et longue. Cela revient donc plus cher et affecte également le coût du bois de chauffage.

La taille de la cheminée joue également un rôle dans l’autonomie du chauffage, qui varie entre 5 et 12 heures par jour.

Il faut mieux privilégier un feu plus durable dans une petite cheminée qu’un feu intense dans une plus grande cheminée.

De plus, un grand foyer qui ne tourne pas complètement produit de la suie en forte quantité ce qui contamine et bouche les tuyaux d’évacuation de l’air.

poele a bois design

Le type de diffusion de chaleur

Les poêles à bois ne dissipent pas tous la chaleur de la même manière.Il existe deux type d’exfiiltration :

  • La diffusion par rayonnement.

Elle produit un échauffement, qui est transmis par des diverses zones telles que les parois du poêle, l’insert, mais aussi la charpente, qui récupère alors la chaleur pour la répandre dans les pièces.

  • La diffusion par convection.

Elle fonctionne dans un conduit. La chaleur générée par le poele à bois est distribuée par plusieurs canaux qui sont orientés dans différentes pièces. Ce type de diffusion semble plus efficace car l’appareil est plus rapide et plus sensible.

Les matériaux de fabrication du poêle à bois

La plupart des poêles sont faits avec de la fonte ou de l’acier à l’intérieur. Il n’y a pas de différence notable entre les deux matériaux, sauf qu’en raison de son poids, la fonte retient la chaleur plus longtemps qu’un poêle en acier.

Pourquoi utiliser un poêle à bois au lieu de l’électricité ou du gaz ?

Cette question légitime revient souvent. Pour en avoir le coeur net et afin de peaufiner votre choix, voici les avantages certains du poele à bois par rapport à ses concurrents : 

De par sa dimension écologique

Le bois est un combustible renouvelable à zéro impact carbone. En effet, de par leur nature un stère de bûches ne nécessite aucun conditionnement avant combustion. 

Pour garantir ce processus, il convient de privilégier des bûches issues de forêts gérées durablement et qui répondent aux normes de qualité telle que “ NF bois de chauffage ”. 

De par son aspect économique

Chauffer un logement avec un poêle à bois permet de réaliser des économies de chauffage impressionnantes. En moyenne, le chauffage au bois moderne est 20 à 50 % moins cher qu’un système au gaz ou électrique. 

Pour 1750 kWh d’énergie, il faut en moyenne dépenser :

  • 50 euros en bois.

Contre :

  • 88 euros pour l’électricité ;
  • Et 105 euros pour le gaz.

Pour son côté bien-être

La vue d’un feu au bois procure une atmosphère agréable dans votre maison. Ces cheminées sécurisées sont même devenues de véritables objets de décoration, certains modèles proposent même des options de cuisson. Un plaisir pour les amateurs de gastronomie rustique !

poele a bois cosy

Comment bien utiliser le poêle à bois ?

Vous savez maintenant comment choisir un poele à bois. Mais comment bien l’utiliser ?

Voici 3 bons conseils pour tirer le meilleur parti de votre nouveau chauffage moderne.

Sélectionnez la variété de bois appropriée

Comme nous venons de le mentionner, il est essentiel de choisir le bon bois s’il s’agit de fournir à votre habitat pour des performances optimales. Il y a deux éléments à considérer lors de la sélection d’un arbre :

  • La dureté du bois

Privilégiez toujours les espèces feuillues de groupe 1. Le groupe 1 désigne les feuillus à combustion dure et lente. On peut citer le chêne, le frêne ou le bouleau.

Il vaut mieux éviter les résineux qui obstruent le système de chauffage lorsqu’ils sont brûlés.

  • L’humidité dans le bois

La teneur en humidité du bois est également importante. Pour être efficace, privilégiez les bois dont le taux d’humidité est inférieur à 20 %.

Le séchage prend généralement 2 ans pour obtenir une bonne humidité. Par conséquent, il est conseillé d’acheter du bois qui a préalablement séché pendant au moins 2 ans. 

Vous pouvez également utiliser du bois plus humide et effectuer vous-même la phase de séchage avant de l’utiliser. Dans ce cas, pensez à préparer un abri bois et à bâchez vos stères pendant les saisons les plus délicates. 

bois de chauffage
abri bois

Veillez à l’alimentation en air du poêle

Que votre poêle soit à pellets ou à bûches, l’alimentation en air joue un rôle important dans ses performances. En effet, l’alimentation de l’unité en air frais permet une combustion optimale.

Lors d’un démarrage à froid, l’alimentation en air primaire doit être complètement ouverte pour allumer un feu. Dès que la combustion est correcte, coupez l’arrivée d’air primaire pour qu’il ne reste que l’air secondaire. Cela empêchera le poêle de surchauffer et que l’ensemble des bûches disposées disparaissent trop rapidement. Ainsi, vous pourrez stabiliser votre combustion et vous pourrez réduire l’apport d’air secondaire.

Remarque : n’oubliez pas de renouveler l’air de votre logement pour éviter une trop forte concentration de polluants dans l’air et ainsi garantir une qualité d’air adéquate pour votre poele à bois. Par conséquent, soit votre maison doit être ventilée quotidiennement, soit l’air doit être traité par une bonne VMC.

Contrôlez vos dépenses énergétiques

Depuis des décennies, nous sommes habitués aux cheminées et aux vieux poêles qui brûlent toute la journée, d’autant plus que ces appareils ont une efficacité énergétique allant jusqu’à 30 %

Aujourd’hui, l’efficacité des appareils de chauffage au bois varie de 70 à 90 %. Par conséquent, vous comprendrez qu’il est inutile de faire fonctionner votre poêle toute la journée.

Pour obtenir un environnement confortable, vous devez tenir compte du rayonnement solaire dans votre maison en fonction de vos besoins.

Généralement, une petite flambée le matin et le soir. 3 ou 4 bûches par feu suffisent. Ce rythme est généralement suffisant pour chauffer environ 100 mètres carrés.

Raccordement du nouveau poêle à un foyer existant

Pour que le poêle fonctionne correctement, il est important que le foyer soit en bon état et réponde aux normes en vigueur. La cheminée est le moteur du poêle, il est donc essentiel de le faire contrôler pour que votre système de chauffage fonctionne correctement. 

Si vous devez garder l’entrée d’air ouverte tout le temps pour bien fonctionner, votre couverture de cheminée sera inadéquate.

Les poeles à bois modernes sont plus respectueux de l’environnement et fonctionnent différemment des poêles plus anciens. 

Les poêles modernes offrent une meilleure répartition de la chaleur à l’intérieur de la maison, de sorte que la fumée sort moins chaude par la cheminée. Et parce que la fumée est moins chaude, les tirages fréquents sont moins nécessaires pour chauffer l’habitation. Attention toutefois, si le tirage de la cheminée est trop faible, la fumée s’arrêtera à l’intérieur du conduit et sortira par le poêle.

(Visited 126 times, 1 visits today)