6:40 Déco & Maison

Bambou artificiel ou naturel – Comment faire un intérieur zen ?

intérieur zen en bambou

Le bambou est une plante d’origine asiatique qui impose la sagesse et la tranquillité. En décoration, son design est souvent confondu avec l’osier et le rotin. Pourtant le bambou possède un réel caractère avec ses chaumes rigides qui lui confèrent une robustesse à toute épreuve.

Communément utilisé comme plante ornementale pour réaliser de gigantesques haies protectrices (foret de bambou ou bambouseraie), le bambou est également utilisé dans l’alimentation et comme matériau de fabrication.

Grâce au bambou artificiel, il est possible de trouver sublimes éléments décoratifs comme des lampes, des tableaux, des lits mais aussi des meubles sont fabriqués à partir de cette plante si singulière.

Très apprécié pour ses notes fraîches et exotiques, c’est aussi une plante brute qui n’a pas demande pas d’attention particulière. Elle prospère facilement à l’état naturel comme on peut la rencontrer fréquemment dans les dunes de la côte Atlantique.  

Symbole protecteur, le bambou naturel est aussi un authentique porte-bonheur, et vous allez comprendre pourquoi.

suspensions lampes en bambou

Ce végétal emblématique est apparu sur les terres d’Asie ; et plus précisément en Chine à des altitudes variables pouvant atteindre près de 3000 mètres comme dans l’Himalaya.

Le bambou communBambusa vulgaris, est une espèce de plantes monocotylédones. Elle appartient à la famille des Poacées. De ce fait, c’est un graminé vivace à feuilles persistantes qui le catégorise comme une herbe et non un arbre.

Ce qui caractérise cette herbe, c’est sa longue tige plus ou moins épaisse que l’on appelle chaume. Elle est rigide et creuse ce qui l’empêche de se courber. Ainsi, le bambou est classé comme étant des Bambusoideae dont la filiation regroupe plus d’une quarantaine d’espèces différentes.

À la plantation le bambou à croissance plutôt lente afin que ses rhizomes (racines profondes) s’ancrent durablement dans le sol. 

Au bout de 2 ans, il se développe de façon spectaculaire pouvant atteindre jusqu’à 9 mètres de haut pour certaines espèces. L’avantage d’une haie de bambous c’est la disparition des mauvaises herbes qui n’arrivent pas à s’y frayer un chemin. Les touffes des bambous nains en pleine terre deviennent rapidement un bambou géant et costaud qu’il est préférable d’installer en jardinière.

bambouseraie foret de bambou

Comment se compose la tige du bambou ?

Le bambou est une plante rhizomateuse d’origine asiatique qui résiste aussi bien aux sécheresses qu’aux gelées. C’est grâce à ses tiges souterraines extrêmement robustes que les bambous sont considérés comme de véritables chiendent dans un jardin. Il est d’ailleurs préférable de planter vos bambous en pots pour ne pas subir de désagréments. Ces jardinières serviront de barrière anti rhizome et vous permettra de bénéficier d’une feuillage persistant. 

En effet, tous les bambous possèdent des tiges souterraines, appelées rhizomes. Comme son cousin le rotin, c’est un cespiteux qui puise ses forces dans ses racines proéminentes, qui peuvent parfois être très envahissantes.

S’instaurent ensuite les  jeunes pousses de bambous qui portent le nom de turions. Ce bourgeon issu des rhizomes se développe d’abord au niveau souterrain avant de percer pour former les chaumes.

Après quelques  années, les tiges ligneuses grimpent sur de très hautes longueurs. Elles grossissent en formant des nœuds réguliers de 5 à 20 cm qui maintiennent la fermeté qui fait toute la réputation du bambou.

lanterne bambou

Qu’est-ce que le bambou traçant ?

Cette distinction est essentielle si vous souhaitez acquérir un pot de bambou ou une haie de ces végétaux pour votre jardin. 

En effet, on distingue deux systèmes de rhizomes différents dans les variétés de bambous. Ces deux types de racines permettent de reconnaître aisément si un bambou va être traçant ou non.

Certaines espèces de bambous sont dites cespiteuses. C’est-à-dire qu’elles produisent des chaumes très fins et denses. Les bambous cespiteux forment une base touffue et très compacte qui s’agglomère uniquement autour de la racine mère.

Ce type de rhizome pachymorphe communément appelé bambou non traçant est une espèce sobre. Elle se contient facilement. Si c’est le type de bambou qui vous intéresse, choisissez une variété de bambou Fargesia murielæ et Fargesia nitida.

À l’inverse, lorsque les rhizomes rampent très loin du pied mère, les bambous sont traçants et donc très envahissants. En revanche, ils sont très convoités lorsqu’il s’agit de réaliser des haies ou des ornements durables.

Ces racines grimpantes se rencontrent chez les bambou PhyllostachysPhyllostachys Nigra ou  Phyllostachys Sasa, qui sont des variétés particulièrement traçantes. Leurs rhizomes leptomorphes sont à la fois minces et longs.c

Comment se travaillent les chaumes de bambous ?

Chaque bambou développe une anatomie différente dont la tige (bois de bambou) est l’unique élément utilisé dans la fabrication d’objets décoratifs

Certains chaumes de bambous forment des diamètres si conséquents que leur solidité permet de brise-vent mais aussi une protection en plein soleil. Avec le bambou on peut construire de véritables maisonnettes, des échafaudages, des petits ponts, des terrasses ou des vérandas… 

pergolas en bambou

Pour les plus petits diamètres, les chaumes sont utilisés pour la création d’objets décoratifs

Lorsque les chaumes des bambous sont fendues et aplaties, les lanières sont employées pour le tressage et le cannage de petits éléments décoratifs et même servir d’outils de travail.

Si les chaumes sont gardés simplement épatés, ils permettent la réalisation de superbes lames de parquet ou de paillage pour brise-vue. 

Toutefois, il est  quotidien de trouver des structure de meubles en bambou contenant aussi d’autres variétés de bois bruts comme le rotin et l’osier qui sont bien plus malléables. 

Dans ce cas, les chaumes de bambous construisent la structure des tables, des chaises, des canapés, des lits… Et les assises sont délicatement tissées avec du rotin dont la tige est souple et pleine. 

L’association de ces trois matériaux permet de garder une unité dans les teintes claires et les tons beiges qui rappellent le sable fin ses dunes et des plages.

fauteuil bambou
lampe bambou ikea
chambre enfant bambou
brosse a dents bambou
echelle bambou

Comment se consomme le bambou dans l’alimentation ?

Depuis le XIXe siècle, le bambou est utilisé de diverses façons en Chine. Mais ce qui remporte un franc succès, ce sont les jeunes pousses et le sucre de cette plante jusqu’alors inexploitées. 

Considérées comme un véritable légume, les pousses de bambou sont blanchies afin de devenir si tendres et délicates qu’elles ressemblent à des asperges. Elles sont aussi bouillies, confites ou assaisonnées afin de fabriquer de divines conserves.

Le sucre de bambou appelé le tabashir est un exsudat de cette plante rhizomique. Il se forme à l’intérieur de la tige des bambous au niveau des nœuds de la chaume. 

Ces diverses formes de consommation du bambou regorgent de bienfaits prouvés sur notre santé. Effectivement, la médecine douce atteste le bambou comme étant un véritable don de la nature.

En interne, les pousses et les fibres du bambou favorisent l’assimilation du phosphore et ont des propriétés antioxydantes idéales contre l’ostéoporose et le vieillissement cutané.

C’est aussi une excellente source de silicium dont le rôle est de préserver le système immunitaire et renforcer les dents, les cheveux et les ongles.

morceaux de bambou à la vapeur
soupe de pousses de bambou

Que deviennent les feuilles du bambou ?

Sur cette plante graminée, les feuilles poussent à l’horizontale à même la tige. La présence de branches étant réservées aux espèces d’arbres.

Les feuilles du bambou sont composées d’une gaine qui leur permettent d’être clairement découpées. C’est un  événement plutôt rare chez les plantes monocotylédones.

Lorsque les chaumes sont préparées et déblayées de leurs feuilles, les feuilles de bambous sont récupérées à de multiples fins.

Dans l’alimentation, le bambou fait une nouvelle fois des prouesses. Telles des feuilles de verveine, les feuilles de bambou sont servies en infusion digestive.

Et le tabashir (sucre du bambou) sert à aromatiser cette boisson chaude.

Une fois moulues et broyées, les feuilles de bambou sont également utilisées en cataplasme externe. Mélangées à de l’argile verte elles sont disposées sur les rhumatismes ou les entorses.

Le panda géant est une espèce herbivore dont la nourriture est composée à 99% de végétaux. Cet animal vénéré en chine est considéré comme un trésor national. Et son alimentation est très précieuse.

Avec presque 20 kg de feuilles de ce végétal consommées par jour, le panda est un excellent recycleur de ses débris de plantes souvent laissés à l’abandon.

Cependant, il n’y a pas que le panda géant qui se nourrit de feuilles de bambous. En Inde et en Afrique, le bambou est aussi utilisé comme une plante fourragère afin de nourrir le bétail.

panda géant mangeant du bambou

Le bambou est-il une plante porte-bonheur ?

Dans la tradition Chinoise, le bambou Japonais est une plante qui émane beaucoup de loyauté. Ce peuple affectionne énormément cette plante dont l’existence a développé le commerce intérieur puis extérieur. 

De plus, il s’agit de la nourriture principale du panda géant, véritable symbole glorifié dans le pays.

Cette plante verdoyante confère donc la santé (dans l’alimentation), mais aussi la chance et la fortune. D’autant plus quand on rencontre l’orchidée et le bambou associé.

bambou orchidée

En Chine, la coutume veut que lorsqu’on est invité, on apporte un “Lucky bambou”. Il s’agit de réaliser une composition florale avec un nombre précis de tiges de bambous. En Feng Shui, il disperse et améliore les flux d’énergies positives, mais surtout il porte chance à celui qui le reçoit.

Lorsque la plante dispose de :

  • 3 tiges vous aurez le bonheur ;
  • 5 tiges vous aurez la santé ;
  • 7 tiges vous aurez la richesse ;
  • 8 tiges vous aurez la prospérité.

Ensuite, le lucky bambou va s’épanouir en fonction de l’intérêt que va lui porter son propriétaire.

En général, il est recommandé de placer le lucky bambou dans un endroit à la fois sec et humide comme une salle de bain. Le seul point essentiel, c’est que votre bambou ait une luminosité indirecte et douce. 

Pour l’arrosage du bambou, une simple vaporisation à l’eau de ses feuilles et sa terre suffit à le faire s’épanouir durablement. Si les feuilles jaunisses, apportez un peu d’engrais pour renforcer la présence de nutriments dans ces racines.

Pour finir, tailler une tige de cette plante est très simple. Il suffit de couper les pousses de temps en temps.  Bonne chance !

(Visited 146 times, 1 visits today)