9:40 Sorties

Que faire à La Rochelle – Charente-Maritime (17) ?

que faire a la rochelle

La Rochelle est une ville de l’Ouest de la France ; elle se trouve dans le département de la Charente-Maritime en Nouvelle-Aquitaine. Elle dessine les frontières maritimes avec le golfe de Gascogne en raison de ses voies portuaires très empruntées.

L’agglomération Rochelaise et son archipel d’îles Charentaises (Aix, Ré, Oléron) sont un véritable centre touristique et des stations  balnéaires très prisées grâce à la LGV qui relie la ville médiévale en moins de 3 heures.

Selon les dernières données de l’INSEE en 2018, la commune était habitée par 76 114 personnes, et la densité de population était de 2 677 personnes / km². L’une des attractions estivales est le festival de musique des Francofolies. Il est célèbre dans toute la France et se déroule dans les remparts fortifiés depuis 1985. Mais le Marathon de La Rochelle fait également écho dans le monde entier.

Vous venez visiter la ville mais vous ne savez pas quoi y faire ? Rassurez-vous, il y a plus de 50 sorties à effectuer ! Nous avons pu dresser une liste complète des lieux incontournables qu’il ne faut pas manquer. Vous allez le voir, ici, il fait bon flâner mais surtout découvrir et explorer les richesses d’un patrimoine ancestral parfaitement conservé.

Les monuments et églises

Véritables emblèmes historiques, les monuments et les empreintes religieuses ont fait de La Rochelle son identité depuis des siècles. En venant vous balader au gré du vent iodé, ne manquez pas ces signatures situées au cœur de la ville.

La tour Saint-Nicolas

Classée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, la tour Saint-Nicolas est la plus haute des tours fortifiées de la ville. Vestige parfaitement conservé de l’enceinte médiévale du XVIe siècle ; il est possible de se faufiler dans ses escaliers toute l’année pour profiter d’une vue imprenable sur les alentours une fois au sommet.

La tour de la Chaîne

Petite voisine de la tour Saint-Nicolas, la tour de la Chaîne n’en est pas moins célèbre. Également classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco ; cet édifice se distingue par sa majestueuse porte principale qui vous invite instantanément au Moyen-Âge. Pendant cinq siècles, elle a assuré la défense de la ville grâce à sa fameuse chaîne sous-maritime tendue jusqu’à la tour Saint-Nicolas afin de barrer l’accès du canal navigant.

les deux tours de la rochelle

La tour de la Lanterne

La tour de la Lanterne est, avec la tour Saint-Nicolas et la tour de la Chaîne ; une des trois tours du bord de mer de La Rochelle. En effet, contrairement aux croyances populaires, la ville possède bien trois tours majeures et non seulement deux. Cette fortification médiévale qui se dresse à l’Ouest permet de maintenir les remparts et les douves qui étaient construites autrefois.  Localement, elle est aussi appelée tour des Quatre Sergents, tour de Garrot ou encore tour des Prêtres. À vous d’aller à sa rencontre pour comprendre pourquoi. 😉

La cathédrale de La Rochelle

La Cathédrale Saint-Louis est une église catholique romaine située sur la Place de Verdun de La Rochelle. Historiquement, elle a été bâtie sous l’initiative du cardinal de Fleury et de l’évêque Augustin Roch de Menou de Charnizay quand l’unique église Rochelaise Notre-Dame-de-Cougnes ne suffisait plus à contenir toute la population.

C’est au milieu du XIIe siècle, que les premiers travaux ont été entrepris. Mais faute de moyens financiers le chantier à été inachevé ouvrant tout de même aux fidèles 50 ans plus tard. Aujourd’hui, plus majestueuse que  jamais, la cathédrale est classée monument national depuis 1906.

La chapelle Notre-Dame de l’Espérance

La chapelle Notre-Dame-de-l’Espérance se fait très discrète dans le cœur de La Rochelle. Vous pourrez l’admirer entre la rue Bazoges et la rue des Augustins. Il s’agissait jadis d’un couvent annexe de la cathédrale Saint-Louis qui s’est fondé sur deux étages dont le second est constitué d’une tribune. Le retable intérieur porte des décors sculptés remarquables à l’arrière de la table d’autel. Le rite tridentin y est encore pratiqué.

L’église Saint-Sauveur

Face aux deux tours emblématiques du port de la Rochelle, l’église Saint-Sauveur (anciennement appelée Sainte-Madeleine) ne peut être manquée tant elle enjolive le quai Maubec. Rasée par Richelieu lors du siège de la ville en 1628 ; l’église de style Louis XIII fut reconstruite à la fin du XVIIe siècle. La mairie a entrepris une rénovation intégrale de l’édifice de 1996 à 2008 pour conserver ce patrimoine précieux et cette architecture unique du beffroi.

eglise saint sauveur la rochelle

Les lieux incontournables 

Au-delà des superbes monuments qui formatent la ville d’une architecture légendaire et d’un brin de nostalgie ; sous les arcades et les rues pavées se dévoilent d’autres lieux extraordinaires qu’il ne faut pas manquer.

Le grosse horloge de La Rochelle

Elle se dresse fièrement devant le Vieux-Port. La grosse horloge sonne non seulement l‘heure, mais est avant tout une ancienne porte d’entrée de la ville. Elle servait à contrôler l’arrivée des marchandises dans la cité intérieure. Depuis le 13 décembre 1978, l’édifice est  classé au titre des monuments historiques. 

Devenu obsolète au fil des siècles avec l’agrandissement du territoire urbain ; le beffroi est aujourd’hui une véritable horloge dont les cloches résonnent dans toute la ville lorsque les heures sont piles.

la grosse horloge de la rochelle

Le pont du Gabut

Cette petite passerelle en métal est un passage obligatoire si vous venez vous balader sur les bordures des quais Rochelais. Le pont Scherzer est un pont levant qui relie le Vieux port au quartier des Minimes. Surnommé et connu sous le nom de pont du Gabut ; il rattache l’ancien quartier de pêcheurs tombé en friche (appelé Gabut) au quartier du bout blanc qui mène jusqu’au port des Minimes. 

Conservé comme à l’origine, ce pont fait aussi office de barrière et de retenue des hauts pour protéger la bassin des chalutiers qui abrite de nombreux bateaux de plaisance et de course lors des marées.

La fontaine du Pilori

La Fontaine du Pilori est une fontaine qui se trouve lorsqu’on part à l’exploration des rues pavées du centre-ville Rochelais. Située sur une placette à l‘angle des rues du Minage et Cordouan, elle est classée monument historique en raison de son mascaron. Cet ornement représentant généralement une figure humaine avait autrefois une fonction apotropaïque. (Il s’agissait d’éloigner les mauvais esprits afin qu’ils ne pénètrent pas dans la ville). À l’origine, le monument portait le nom de Fontaine du Puit Lori, puis il s’est transformé en Pilori par abus de langage.

Le marché central

Place incontournable des lieux de la Vieille Ville, le marché central dispose d’une halle splendide et d’un parvis découvert accueillant de nombreux commerçants Été comme Hiver. Les halles sont un monument emblématique à elles-seules. Construites au XIXe siècle, sa façade façon verrière soutenue par des poutrelles en fer forgé était l’emplacement historique de la Grande-Boucherie (Halle aux viandes). Aujourd’hui le marché central mêle toutes les spécialités culinaires Rochelaises entre dégustation, odeur et sourire de ceux qui vous les proposent chaque matin. 

Le port des Minimes

Les Minimes est un port de plaisance réputé comme étant le plus grand port de plaisance de France pour sa capacité d’accueil à flot et à terre. Son nom vient de la fondation du monastère des Frères Minimes dans cette région qui s’est construite au Moyen Âge. Ici, vous découvrirez un nombre presque incalculable d’emplacement pour tous types de bateaux; bien que les voiliers soient majoritaires. L’espace nautique comprends :

  • 4 500 places à flot dont 440 places visiteurs
  • 64 appontements
  • 4 bassins (Bout Blanc, Marillac, Lazaret et Tamaris)
  • 78 places à terre

Une belle et grande balade peut s’effectuer sur ses quais et vous permettra de découvrir la ville sous un nouvel angle, du pont du Gabut jusqu’à la plage des Minimes. 

le vieux port de la rochelle

Le canal de Marans à la Rochelle

Le Canal de Marans se trouve bien à la Rochelle et il porte aussi le nom de Canal de Rompsay ou Canal de La Rochelle selon la localisation. Il s’agit d’un influent Français du département de la Charente-Maritime reliant la ville de La Rochelle à la ville de Marans. 

Lorsque la marée monte, son niveau se densifie et il est possible de partir y faire du  canoë ou de la barque à la découverte des terres et de la nature environnante. 

La Sirène

Ce n’est pas un monument et pourtant, cette salle de concert à tout pour vous séduire. Il s’agit d’une scène de musiques actuelles qui a été montée dans un ancien blockhaus du port de La Pallice, un quartier à l’Ouest de la Rochelle. Ateliers musicaux pour petits et grands, studios d’enregistrement, boîte de nuit et salle de concert pour musique contemporaine. La sirène à vraiment des atouts pour vous faire passer un moment de détente hors du temps.

Le phare du Bout du Monde

Une fois au Port des Minimes, vous ne pouvez pas passer à côté du célèbre phare du Bout du Monde. Vous le verrez se dessiner au large et les clichés au soleil couchant valent particulièrement le détour. Il s’agit d’une réplique du phare du bout du monde érigé sur l’île des États au large du cap Horn en 1884. Oui, celui qui inspira Jules Verne pour son roman Le Phare du bout du monde. Non seulement, il est magnifique ; mais en plus d’être un phare en bois de forme octogonale, il projette un faisceau produit par sept lampes fonctionnant à l’huile de colza. Sa lumière a une portée de 26 km sur un angle de 93° ce qui permet aux marins de rentrer au port en toute sérénité.

le phare du bout du monde a la rochelle

Les musées

Pour marcher dans les traces historiques de la ville fortifiée ; il convient d’aller explorer les expositions qui regorgent d’informations sur le passé de la ville qui s’est forgée grâce à son ouverture maritime.

Le Muséum d’Histoire naturelle

Le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle permet de découvrir des anciennes collections de qualité ; dont certaines proviennent de marins du XIXe siècle et d’explorateurs de la région. Les objets sont installés dans l’ancienne maison du gouverneur de l’Aunis dont la bâtisse à été classée au patrimoine des monuments historiques le 27 octobre 2003.

L’aquarium de La Rochelle

L’Aquarium de La Rochelle est un lieu envoûtant et familial situé quasiment dans le centre de la ville. Dans le quartier du Gabut, il domine le port et fait partie des plus grands aquariums Européens. Il a une superficie de plus de 8 445 m² avec 3 millions de litres d’eau de mer répartis sur 65 bassins où sont recréés les milieux naturels d’espèces de tous les océans et des mers du monde. vous pourrez y faire la rencontre de plus de 10 000 espèces d’animaux marins

Le Musée d’Orbigny-Bernon

Le Musée d’Orbigny-Bernon est un musée d’histoire répertoriant tout le passé de la ville Française. Il a été fondé en 1921 et contient des collections sur les objets marquants qui ont fait l’apparition et des souvenirs du « Grand Siège ». L’endroit possède également une importante collection de porcelaine et de faïence appartenant à la ville.

Le Musée des Modèles Réduits

Le Musée des Modèles Réduits est unique en son genre. C’est l’un des plus importants musées de ce type au niveau régional. Ce musée constitué entièrement de collections privées, s’étend sur une surface totale de 800 m2. Son espace d’exposition fascine les amateurs de maquettes et de confections minutieuses depuis sa création en 1987. 

Le Musée des Automates

Particulièrement fascinant, le Musée des Automates est le premier conçu en France.  Situé à deux pas du Musée des Modèles Réduits ; il présente une vaste et prestigieuse collection d’automates et de scènes animées provenant de toute l’Europe et de toutes les époques. (automates anciens d’avant 1900 ; automates publicitaires des années 1920 à 1950 ; reconstitutions historiques et les vitrines animées de grands magasins).

Le Musée maritime

Ce dernier Musée Rochelais est l’un des rares de l’hexagone à offrir une visite guidée à terre et à flot. Dans le bassin des chalutiers, à deux pas du Vieux-Port ; grimpez à bord de 8 navires dont 6 navires sont classés pour leur prestige. Le Musée maritime vous emmène sur la frégate météorologique du France 1 ; et le chalutier de pêche l’Angoumois. Tous deux intriguent aussi bien les grands que les plus petits qui se prennent pour d’authentiques marins le temps de quelques heures.

musée maritime la rochelle
france 1 port la rochelle

Le Musée Bunker

Le musée Bunker a ouvert en 2013. Ce lieu encore effervescent a tout d’absolument incroyable. Il a été érigé dans un authentique bunker de 280 m2 dédié à la Seconde Guerre mondiale. Empreint d’histoire, cet endroit a été stabilisé pour offrir un parcours immersif qui traite de l’occupation de la ville de La Rochelle et de ses alentours entre 1939 et 1945.

Le Musée des Beaux-Arts

Le Musée des Beaux-Arts Rochelais est installé au deuxième étage de l’ancien évêché, au centre-ville depuis 1845. L’édifice est classé monument historique par un arrêté du 23 février 1925. À l’intérieur, vous y découvrirez des galeries d’art Occidental et Assiatique remarquables. De plus, ce musée offre un panorama de la peinture européenne du XVe au XXe siècle.

Le Musée du Nouveau Monde

Installé dans l’hôtel Fleuriau depuis 1982, le Musée du Nouveau Monde aborde le triste passé de la ville. En effet, bien qu’honteuse, la ville possède un passé négrier dont le port à été le témoin de l’esclavage dans les colonies des Antilles. Les diverses collections et les 2 200 œuvres d’art permettent de comprendre et d’explorer le Nouveau Monde. Il a malgré tout enrichi économiquement et culturellement le continent.

Le château de Vauclair

Le château de Vauclair a été construit à La Rochelle par  les seigneurs de Mauléon et de Rochefort au XIIe siècle. La  bâtisse remarquable est située dans la zone délimitée par l’actuelle Place de Verdun. Il faut savoir qu’en 1130, Guillaume X, duc d’Aquitaine, devient par fait d’armes seigneur de La Rochelle. Il l’a fit entourer d’un superbe mur d’enceinte qui lui vaut sa noblesse d’aujourd’hui.

Les festivals et manifestations

Après le passé historique, place à l’époque actuelle et aux nombreuses animations que les Rochelais ; mais aussi les estivants aiment retrouver chaque année.

Les Francofolies

Chaque année au mois de Juillet se déroule le plus important festival musical de l’hexagone sur les terres Rochelaises. Monté en 1985 par le Maire de l’époque Michel Crépeau ; les Francofolies ont ensuite été confiées à Jean-Louis Foulquier animateur et producteur qui dédia toute sa vie à la chanson Française. La programmation se veut donc essentiellement Francophone et rassemble chaque année plus de 150 000 festivaliers sur cinq jours.

Depuis une dizaine d’années, le chantier des Francos permet également de valoriser les jeunes talents.

francofolies la rochelle
francofolies rochelaises

Le festival international du film 

Mise en place depuis 1973, le festival international du film regroupe de célèbres artistes et cinéastes contemporains pour en faire un rétrospectives captivantes et honorer des rôles Francophones qui mérite le détour. Sans compétition, ni jury, ni prix ; sur cinq jours, le public peut aborder plus d’une centaine de longs métrages et une quarantaine de courts métrages. Ce rendez-vous Rochelais suscite de plus en plus d’intérêt puisque chaque année près de 80 000 font le déplacement.

Le marathon de La Rochelle

D’année en année, le marathon Rochelais réunit de plus en plus de sportifs en quête de défi. C’est ainsi qu’après le marathon de Paris ; il est réputé comme étant le second marathon de France le plus prisé par rapport à son nombre de participants. En moyenne, les rues de la ville sont parcourues par près de 7000 finishers ; hommes et femmes qui s’élancent pour un marathon ou un semi-marathon labellisé IAAF. Il faut dire que son circuit, son climat et son air iodé offrent des conditions optimales pour performer.  

Le festival de la Fiction TV

Après avoir longuement été organisé à Saint-Tropez, c’est finalement à La Rochelle que ce festival de la fiction TV est venu se développer depuis 2007. Chaque année au mois de Septembre, 25 œuvres télévisuelles sont mises en compétition. Contrairement au festival international du film, ici les œuvres de fiction francophones et internationales sont récompensées à l’issue de débats et conférences. Cela s’effectue avec plus de 2 000 professionnels et près de 40 000 spectateurs qui peuvent participer à la remise des prix.

Le festival du film d’aventure

La Rochelle se présente comme étant la ville idéale pour organiser le festival du film d’aventure. Lors de cet événement, toutes les épreuves qu’elles soient en mer, sur terre, sportive, humaine, engagée ou contemplative… se voit être mise à l’honneur. Les films sont abordés sous forme d’expositions ; d’ateliers ; et de rencontres entre amateurs et professionnels qui peuvent échanger leurs sensations face au dynamisme qu’ils mettent dans leur vie.

Le Grand Pavois

C’est le rendez-vous des amoureux du nautisme au mois de Septembre. Sur les quais et à flot dans le port des Minimes, le salon nautique fait partie des plus grands rassemblements de bateaux à l’international. Chaque année, le Grand Pavois accueille plus de 82 000 visiteurs qui peuvent découvrir les nouveautés en matière de sports nautiques ; de plaisance ; et d’activités aquatiques. Sur place, près de 800 bateaux sont exposés, certains pouvant être visités, voire testés sur rendez-vous. Un véritable plaisir pour les passionnés mais aussi pour les enfants qui sont friands de sensations.

ports des minimes la rochelle

Le Rallye d’Automne 

Juste après avoir mis les bien dans l’eau au salon du Grand Pavois, le Rallye d’Automne est lancé ! Il s’agit d’une compétition automobile sur qui se déroule chaque année dans les terres d’Aunis avant de franchir la ligne d’arrivée sur le port de La Rochelle. Réputé dans tout l’hexagone pour être un circuit intense, long et captivant. Sa première édition date de 1953 et fait toujours autant vibrer les passionnés. Le titre remporté est rattaché à la Coupe de France des Rallyes.

Les plages

Connue pour ses bains d’eau de mer et ses centres de thalassothérapie depuis le XVIIIe siècle, la ville à toujours conservé son atmosphère de station balnéaire.

Toutefois, malgré les apparences et sa situation en bordure de l’océan Atlantique, La Rochelle est une ville qui offre seulement deux plages sableuses pour profiter des vagues. 

La plage de la Concurrence

Cette petite plage aménagée à deux pas du centre-ville possède un charme captivant puisqu’elle est entourée des fortifications Moyen-Âgeuses. La plage de la Concurrence est longtemps restée la seule et unique plage de la cité maritime. Sachant qu’autrefois, celle-ci était séparée en deux parties dont une était strictement réservée aux militaires. 

De nos jours, l’espace est fortement apprécié des locaux qui viennent passer du bon temps sur les bancs en pierres travaillés dans les vestiges muraux. Le sable fin est entretenu chaque année par la municipalité afin de laisser un endroit confortable en dehors des aléas des marées.

La plage des Minimes

Pour être au plus du va-et-vient de l’océan Atlantique, rendez-vous sur la plage des Minimes. Au Sud de la ville, cette plage à été établie qu’en 1978, lorsque La Rochelle est devenue un centre touristique incontournable de la côte Atlantique. A à peine un kilomètre à pied du cœur de la Vieille Ville ; l’étendue de sable offre une vue imprenable sur la phare du bout du monde et les quais du port de plaisance dans son dos. À proximité, des petites échoppes, un marchand de glace et des terrasses de restaurants offrent un moment de détente comme on aime les apprécier lorsqu’on vient ici en vacances.

plage des minimes la rochelle
plage de la rochelle

Les parcs et jardins

Si la plage n’est pas votre endroit de prédilection ; n’hésitez pas à aller prendre du bon temps dans les superbes parcs verdoyants entretenus par la municipalité. 

La Rochelle est une ville verte où l’on se déplace à vélo depuis toujours; c’est d’ailleurs la première agglomération Française à avoir rendu son centre-ville entièrement piéton en 1973 !

Le parc Charruyer

Véritable ceinture verdoyante de toute la cité Rochelaise ; le parc Charruyer et ses bassins marécageux jalonnent tout le pourtour de la ville du Nord jusqu’aux allées du Mail qui descendent à la plage de la Concurrence.

En effet, le parc a été établi sur d’anciens terrains militaires situées au pied des fortifications grâce au legs de Mademoiselle Adèle Charruyer ; fille d’Étienne Charruyer, un armateur Rochelais. Cette enceinte est très appréciée de tous les habitants qui peuvent effectuer de longues balades en famille ou des footings en toute sécurité. 

Le parc Animalier Charles-Édouard Beltremieux

Dans la continuité du parc Charruyer se trouve le parc animalier Édouard Beltremieux. Entièrement gratuit et entretenu par la municipalité ; le parc zoologique dévoile tous ses secrets en bas de l’Allée du Mail, à deux pas de la plage de la Concurrence et des manèges pour enfants. Il a vu le jour en 1945 pour offrir aux petits Rochelais la culture des espèces endémiques comme les chèvres naines et les baudets du Poitou. Ce sont des animaux phares de la région.

Puis au fil du temps, le parc s’est développé avec des animaux de plus en plus exotiques (oie, canard, perroquet, paon…). Aujourd’hui, sur près de deux kilomètres le parc ravi les familles qui arpentent ses allées ombragées d’arbres centenaires. Elles peuvent profiter le long des deux ruisseaux (Fétilly et Lafond) qui le traversent pour se jeter dans l’océan.

parc animalier Édouard Beltremieux la rochelle

Le parc Franck Delmas

Le parc Franck-Delmas est l’un des plus beaux et hauts jardins fleuris de la ville balnéaire. Ces septs hectares se découvrent en haut de l’allée du Mail et offrent une vue incroyable sur l’océan. Il s’agissait autrefois d’un jardin privé appartenant à la villa Fort-Louis encore érigée au centre de ce dernier. Puis, légué à la ville, il porte aujourd’hui le nom d’un membre de la famille Delmas fusillé pour acte de résistance pendant la seconde guerre mondiale. Face à ce riche patrimoine botanique ; le parc Franck-Delmas est un espace naturel préservé par un arrêté préfectoral du 30 mai 1979.

Le jardin des plantes

Le jardin des plantes de La Rochelle est un petit jardin botanique situé derrière le Muséum d’histoire naturelle au 28 rue Albert Ier. Jadis, le jardin appartenait aux Jésuites avant de devenir un jardin botanique municipal. Récemment dynamisé par de nouvelles plantations ; l’espace contient désormais une collection de plantes locales, ainsi que des espèces de Chine, d’Afrique du Nord et d’Amérique du Nord. Il est ouvert tous les jours gratuitement. 

Les complexes sportifs

Envie de vibrer avec les supporters locaux ou de vivre une expérience sportive mémorable sur les terres Rochelaises ? Faites leur confiance pour vous embarquer dans l’un de leurs pôles d’activités physiques les plus emblématiques. 

Le stade Marcel-Deflandre

Le Stade Marcel-Deflandre est un stade de sport situé dans le quartier de Port-Neuf à l’Ouest de La Rochelle. Longtemps considéré comme étant l’unique centre de sport de la ville ; il abrite les 14 meilleures équipes de rugby à XV du Stade Rochelais qui y évoluent depuis son ouverture en 1926. Sur une surface de plus de 40 000 m2 le stade entièrement dédié au rugby peut accueillir un total de 16 000 supporters. Allez, venez vous immerger dans le célèbre et surnommé Stade Rochelais. Ici c’est certain, l’ambiance chaleureuse des jaunes et noirs va vous emporter !

stade Rochelais Marcel-Deflandre

Le bassin des chalutiers

Réputée pour son activité de nautisme à l’international, La Rochelle est aussi le point de départ de nombreuses courses et compétitions de bateaux. Généralement, lors de grandes manifestations ; les voiliers sont amarrés sur les quais du bassin des chalutiers parmi les navires de grande plaisance de 17 m à 50 m. Le départ de mini transat la Boulangère, port d’escale, de Velux 5 Oceans ou la Solitaire du Figaro… Les amoureux de voiliers d’exception sont au rendez-vous !

Le bassin est ouvert uniquement en fonction des hautes marées afin de maintenir un niveau d’eau suffisant pour éviter aux quilles de toucher le fond. 

Le Rupella Basket

Dans le sillage du Stade Rochelais, le club de Basket-ball de la ville évolue en Nationale 1 (3e division du championnat de France). En effet, au cours de la saison 2018-2019, l’Union Basket La Rochelle a adopté le nom Stade Rochelais Basket.

Créé en 1932 a accueilli de grands joueurs professionnels de NBA ou de ProA dont Stan Mayhew ; Don Collins ; Freddy Hufnagel… 

N’hésitez pas à vous rendre dans la salle Gaston Neveur au fond de l’Esplanade des Parcs pour assister à un match captivant dans l’une de tribunes de 1000 places.

(Visited 16 times, 1 visits today)