Écrit par 9:06 Sorties

Île côte Atlantique : Escapades insulaires de la Vendée au bassin d’Arcachon

plage ile d'yeu en vendée

La carte du littoral Atlantique offre un berceau d’îles majestueuses. Elle en compte plus de 18. Ce sont des petits coins de paradis qui ont chacun ce petit truc en plus qui fait que l’on préfère l’une plus que les autres. La majorité des îles de la côte Atlantique se trouvent dispersées en Bretagne.

En Charente-Maritime, de superbes explorations sont aussi à prévoir avec le célèbre fort Boyard également construit sur une île à part entière. La Vendée et son terroir, Arcachon et ses innombrables bancs de sable fin… Les îles de la cote Atlantique attirent autant qu’elles intriguent… Et, les îles du Sud-Ouest valent aussi le détour. 

Comment les rejoindre ? Comment vivent les habitants ? Vous allez le voir, de la Vendée jusqu’à l’île aux Oiseaux du bassin d’Arcachon, ces îles à part entière vous réservent de belles surprises.

Certaines sont habitées à l’année, d’autres sont seulement visitées lors des périodes estivales. Mais chacune à un charme et une diversité qui lui est propre. Elles dégagent une atmosphère singulière qui fait qu’on s’y sent bien, qu’on coupe du continent et qu’on y revient.

Aujourd’hui, on vous propose de voler d’île en île pour découvrir ou redécouvrir ces beautés insulaires de la Vendée, de Charente-Maritime et de la Gironde.

Pas de top 10, ni de classement, ces iles ont toutes un petit charme qui mérite d’être connu aux yeux de tous. On vous laisse le choix votre future escapade dans l’océan !

Cap sur les plus jolies îles du Sud-Ouest de la côte Atlantique de la plus au Nord jusqu’au Sud.

Île de Noirmoutier – La plus mystérieuse des îles de la côte Atlantique

Vendée (85)

ile de noirmoutier en vendée

L’île de Noirmoutier est une sorte de croissant où l’on trouve d’un côté la Baie de Bourgneuf et de l’autre l’océan Atlantique. C’est la plus grande île de Vendée devant l’île d’Yeu.

Depuis 1971, elle est reliée au continent par un petit pont de 583 mètres et surplombe le détroit de Fromentine

Auparavant, les locaux utilisaient le passage du Gois pour se rendre sur l’île. Il s’agit d’une bande de terre au relief naturel qui se fraye une existence au milieu de l’océan lorsque la marée est descendante.

Son usage est toujours possible pour vivre au rythme des anciennes traditions. Toutefois, vérifiez bien les horaires de marées pour ne pas vous laisser piéger.

Noirmoutier rassemble de nombreux éléments naturels qui font le charme d’une Vendée diversifiée. Dès la descente du pont, on est saisis par le long cordon dunaire qui dévoile de superbes marais salants aux teintes changeantes face aux rayons du soleil.

Plus on avance au Nord, plus on se rapproche de la partie la plus imposante de l’ile de Noirmoutier : La tête. Les paysages changent et  la terre se fonce par la présence majoritaire de granit et de superbes habitations restaurées.

L’ile de Noirmoutier compte près de 10 000 habitants annuels. Et tout autant en période estivale lorsque les volets des  résidences secondaires s’ouvrent à nouveau.

De somptueuses plages, de petits commerces et d’agréables parcs ostréicoles sont à découvrir en serpentant les cinq villages dont le principal : Noirmoutier-en-l’île.

Une navette nommée Gratibus est à la disposition des vacanciers pour faire le tour de l’île sereinement.

Île d’yeu – La plus ressourçante des îles de la côte Atlantique

Vendée (85)

ile d'yeu en vendée

L’île d’Yeu attire par son authenticité préservée par sa rupture avec le continent. Située à une vingtaine de kilomètres du continent, elle s’étend sur 9,5 km de long pour 4 km de large. Elle se dévoile dans l’océan Atlantique face à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Il s’agit en réalité d’un vaste territoire composé de rochers et d’une île majeure qu’est Yeu.

Aux alentours, on peut citer les îlots Basse Flore, Le Petit et le Grand Champ, La Gournaise et le fameux récif Les Chiens Perrins.

Ce dernier est connu pour avoir causé le naufrage de multiples embarcations durant des siècles.

L’ile d’Yeu présente deux visages distincts :

L’un offrant des roches Celtiques et des mégalithes grisonnants (dolmens, menhirs) datant de l’époque Néolithique. On y observe d’éblouissantes criques jalonnées par des falaises acérées. Un endroit idéal pour les photographes en quête de clichés inédits.

L’autre face, plus occidentale, est verdoyante et sablonneuse. Elle fait face à la côte Vendéenne, les plages de Saint-Jean-de-Monts et abrite le village de Port-Joinville.

L’avantage de cette petite île paisible, c’est qu’en s’enfonçant dans le bocage, le silence est roi et la nature devient sauvage. En marchant tranquillement ou à vélo,  vous pourrez atteindre le point culminant de l’île et le Vieux-Château.

Avant de regagner le continent, n’oubliez pas de goûter aux divines spécialités régionales : La fameuse brioche Vendéenne, le préfou à l’ail, le tout arrosé d’une succulente trouspinette !

Île de Ré – La plus luxuriante des îles de la côte Atlantique

Charente-Maritime (17)

Ile de ré en charente maritime

Depuis la construction de son pont en 1986, (NDLR : le plus long de la côte Atlantique (3km)), l’île de Ré connaît un succès et une avalanche de tourisme.

Mais ce n’est pas uniquement le fruit du hasard ! Il faut reconnaître que l’île de Ré possède une ambiance totalement envoûtante. Un micro-climat, un style architectural bien ancré avec des volets verts caractéristiques, de roses trémières et des plages d’une propreté rare…

Surnommée l’île à vélo, ce morceau de terre situé à quelques minutes en voiture de La Rochelle suffit à vous faire oublier tous vos soucis sur le continent. Entre histoire et ruelles aux effluves romantiques, l’ile de Ré sait charmer ses visiteurs, tout comme ses habitants.

Une fois arrivés, laissez votre véhicule de côté pour aller explorer les 85km2 de superficie sur les plus de 110 kilomètres de pistes cyclables. Entre les citadelles et les fortifications Vauban classées au patrimoine de l’UNESCO, les dunes et la flore endémique, Ré sait se faire apprécier.

Après avoir parcouru l’un des marchés typiques, pris un instant de farniente sur l’une des nombreuses plages du Pertuis d’Antioche, rendez-vous dans les cabanes de dégustation d’huîtres locales aux bon goût iodé. Les huîtres fines de claire de l’île de Ré ont une saveur inégalable. 

Et ne partez pas sans avoir grimpé les 267 marches du célèbre Phare des Baleines, d’en haut, vous aurez une vue imprenable sur toute l’île, le clocher d’Ars-en-Ré et si le temps est dégagé, Saint-Martin-de-Ré, le pont et le continent semblent se rapprocher. Simplement, une île à visiter !

Île d’Aix – La plus mignonne des îles de l’Atlantique

Charente-Maritime (17)

ile d'aix en charente maritime

L’île d’Aix se trouve protégée entre le continent (La Rochelle), L’île de Ré à son Nord et l’île d’Oléron en son Sud.

Mais ce n’est pas tout ! L’île d’Aix cache de nombreux secrets : Juste à côté, elle peut compter sur la présence du fort Boyard, qui opère comme une réelle attraction du littoral Charentais.

Bien qu’il ne puisse être visité, les croisières inter-îles qui déposent les estivants sur l’île d’Aix profitent d’un petit détour pour le plaisir des petits et des grands.

Le Fort-Boyard a été construit sur un îlot à haut fond formé d’un banc de sable et servait de bagne au XVIIe siècle.

Mais Aix ne se résume pas seulement à ce joyau de l’Atlantique. Sa singularité lui suffit à elle-seule. Elle propose toutes les facettes que l’on peut observer sur l’ensemble de la façade Atlantique. Des fortifications légendaires, une pinède aux chemins sableux qui s’ouvrent sur des criques miniatures que l’on peut découvrir en sillonnant sur les 8 kilomètres qui permettent de faire le tour de  l’île en quelques heures. 

Mais ce n’est pas tout, une adorable petite plage de sable fin vient parfaire ce tableau idyllique dont les 200 habitants annuels ne se lassent pas. La baby plage comme elle a été surnommée, est un écrin à ciel ouvert avec ces petits bateaux venant au mouillage.

Il faut reconnaître que l’île d’Aix comporte de nombreux atouts et notamment celui de conserver le calme d’une insularité rythmée au cri des mouettes. Une escapade à programmer à coup sûr si vous passez dans la région ou aux alentours de Fouras, Châtelaillon-Plage et bien évidemment La Rochelle.

Île Madame – La plus empirique des îles de la côte Atlantique

Charente-Maritime (17)

ile madame en charente maritime

Depuis le continent sur la presqu’île de Fouras, on distingue parfaitement l’île d’Aix, puis dans son sillage une ombre se manifeste. C’est l’île Madame !

Effectivement, à l’œil nu, il est difficile de percevoir ses 0,78 km2 de superficie noyée au milieu de l’océan. Pourtant, Madame a un caractère bien trempé. Son nom provient l’abbesse de l‘Abbaye aux Dames de Saintes, qui portait le titre de « Madame de Saintes ».

Mais le plus frappant sur cette île, c’est le véritable décor de film, ou de roman qui se dégage de ce petit bijou de la nature. En effet, au Nord se dresse une ancienne fortification militaire appelée redoute. De forme carrée, elle a été édifiée en 1703 et a été réalisée avec des pierres provenant de la carrière de Crazannes en Charente-Maritime.

Cette construction participait au système de défense de la rade de Rochefort et son arsenal militaire.

Au Sud de l’île, le sol est marqué par une immense croix de galets. Elle symbolise l’endroit où furent ensevelis 254 des 829 prêtres déportés et morts en 1794. 

Au mois d’Août, ce lieu représente la finalité d’une procession. Les participants traversent alors la passe aux Bœufs avec un galet qu’ils déposent à l’arrivée sur la croix.

Après avoir vécu 200 ans au rythme du tambour et des coups de canon, l’île s’est endormie au départ de l’armée en 1918. Et depuis, la nature a repris ses droits. Un calme olympien envahit les lieux sur lesquels il fait bon se sentir dans un temps suranné.

L’ile Madame est reliée au continent par un passage abrupt fait de sable et de galets, appelé la Passe aux bœufs. Long d’environ 1 km, il est accessible uniquement à marée basse, mais elle vaut le détour !

Île d’Oléron – Le plus grande des îles de la côte Atlantique

Charente-Maritime (17)

ile d'oléron en charente maritime

Dernière île de l’archipel des îles Charentaises, et pas des moindres : 

Oléron est la seconde plus grande île métropolitaine de France après la Corse. Avec ses 30 kilomètres de long et 8 kilomètres de large, c’est donc la plus grande des îles de la côte Atlantique. 

Et l’île d’Oléron sait comment optimiser sa diversité. Marais, citadelles, plages, forêts, ports de pêche, phares, villages au bord de mer où se déroulent de charmants petits marchés, parcs ostréicoles… Il y aurait tant à énoncer !

L’ile d’Oléron brille comme une étoile. Et ce n’est pas Pierre Loti qui dirait le contraire. Il l’avait baptisée « Oléron la lumineuse » en raison de son fort taux d’ensoleillement tout au long de l’année.

Divisée en deux cantons principaux (Nord / Sud), sa capitale actuelle est Saint-Pierre-d’Oléron dont le dynamisme sert de locomotive à tout le territoire. 

Mais ce qui marque la beauté de cette île, c’est son authenticité. Les traditions restent ancrées et font sa renommée. La vue du haut du phare de Chassiron est très belle et les magnifiques paysages sont sublimés par le va et vient des flottes de bateaux qui desservent le célèbre port de pêche de la cotinière. Ne passez pas à côté des pêcheries et d’une dégustation d’huîtres bercées par ces courants florissants.

Pour venir à la découverte de ce petit coin de paradis, rien de plus simple :

L’île compte le plus vieux pont de France à relier le continent à une île. Depuis 1966, sur 2862 mètres, Oléron rejoint la presqu’île de Marennes en quelques minutes. Alors, partants ?

Île aux oiseaux – La plus sauvage des îles de la côte Atlantique

Gironde (33)

ile aux oiseaux en gironde, bassin d'arcachon

Qu’il est bon descendre sur la bassin d’Arcachon pour profiter des rayons du soleil et des plages de sable chaud…

Et ce charme prend tout son sens lorsqu’on se rend sur l’île aux Oiseaux.

Ce territoire noyé entre terre et mer a la particularité d’avoir une superficie variable en fonction des marées. Elle peut passer de 3000m2 à seulement 300m2 lorsque la marée monte

À vrai dire, l’île aux oiseaux est un vrai havre de paix pour la faune et la flore. D’ailleurs, ce nom est très évocateur. 

Avant d’attirer le regard, c’est avant tout un refuge naturel pour des centaines d’espèces endémiques ou de passage lors d’une migration. 

De plus, quelques siècles en arrière, l’île était un lieu de pâture pour les chevaux. Les éleveurs et leurs bêtes traversaient en nageant pour rejoindre des bocages verdoyants. Ce qui offre le nom de “pointe des chevaux” au lieu de leur débarquement. 

Au-delà de la végétation luxuriante et des animaux qui peuplent ce petit coin de paradis, vous aurez plaisir à explorer les cabanes tchanquées. Ce sont d’anciennes cabanes d’ostréiculteurs qui servaient à surveiller les parcs. 

Désormais inoccupées, leurs façades teintent le rivage du haut de leurs pilotis.

L’ile aux Oiseaux permet aussi d’observer une vue magique sur Arcachon. À la tombée de la nuit, ses éclairages et la trépidation de la ville que l’on imagine au loin en étant au calme provoquent un authentique retour aux sources.

L’île aux oiseaux reste aujourd’hui préservée par le mouvement des marées. Cette beauté sauvage est accessible en bateau uniquement à marée haute. Alors, après avoir fait le tour de la dune du Pyla et du banc d’Arguin, comment résister à une telle merveille ? Retenez votre souffle, vous n’êtes pas prêt de réaliser qu’une telle île est présente dans l’océan Atlantique !


Poursuivez la découverte des îles de la côte Atlantique en partant direction du Nord-Ouest et des îles typiques de Bretagne. Il s’agit du territoire métropolitain qui compte le plus grand nombre d’îles et de communes insulaires. Toutes plus extraordinaires les unes que les autres, elles valent bien un zoom sur leur charmes si singuliers.

(Visited 253 times, 1 visits today)