3:37 Food & Drink

3 recettes des îles incontournables

rougail saucisses

Les îles font rêver avec leurs plages paradisiaques et leur climat tropical. Elles se distinguent également par leurs spécialités culinaires. Riches en couleurs et très généreux, les plats des îles font le bonheur des locaux et épatent les visiteurs. Le rougail saucisses, le bokit et le poulet boucané sont trois recettes incontournables. Découvrez de quoi ces recettes sont composées et comment elles sont préparées.

Le rougail saucisses, généreux et relevé

C’est un plat emblématique des îles. On retrouve le rougail saucisses dans les menus à Madagascar, sur l’île de la Réunion ou encore sur l’île Maurice. Il ne faut pas le confondre avec le rougail tomates. Ce plat, servi froid, est fait de tomates, d’oignons et de jus de combava ou de citron.

recette des îles, saucisses rougail

De base, le rougail saucisses est un plat composé de saucisses mijotées dans une sauce tomate. Il intègre plusieurs épices pour rehausser son goût. Le thym, le curcuma, la coriandre et le gingembre sont au rendez-vous afin d’apporter de la fraîcheur au plat. Puis, il ne faut pas oublier le côté pimenté, caractéristique des plats créoles. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à ajouter un peu de piment oiseau séché, du piment de Cayenne ou encore une huile pimentée. Vous trouverez ces épices sur des plateformes comme Jow par exemple, pour magnifier vos plats inspirés des îles. Sachez aussi que le rougail saucisses est tout aussi délicieux sans piment. Chaque île apporte sa touche particulière pour en faire un mets d’exception.

Pour cuisiner ce délicieux rougail, nous conseillons des saucisses à base de porc. Vous pouvez les choisir fraîches ou fumées. Préférez les grosses saucisses de type Montbéliard ou Diots. Il est également possible d’utiliser des saucisses de poulet.

Pour la préparation, les saucisses seront cuites dans l’eau bouillante avant d’être découpées en petits tronçons. Ensuite, le rougail saucisses a besoin de sa fameuse sauce à base de tomates, d’oignons, de condiments et d’autres aromates. Le tout sera mélangé et cuit à feu doux pendant environ 5 minutes. On le sert généralement chaud. Comme accompagnement, le riz est parfaitement adapté pour le rougail saucisses. Des haricots rouges ou des lentilles vertes peuvent venir compléter le tout.

Le bokit : sandwich star de la Guadeloupe

Le bokit est omniprésent dans les fast-foods en Guadeloupe. Ce sandwich tout droit sorti des Antilles est composé de pâte à pain accompagné de crudités et d’autres ingrédients. Il se décline à l’infini, et permet de réaliser un grand nombre de variantes.

bokit

Le pain du bokit est préparé à partir d’une pâte à base de céréales. Une fois préparée, cette pâte est frite dans un bain d’huile de tournesol. Ensuite, le pain est divisé en deux pour être garni de poulet, de steak haché, de saucisse, de morue ou encore de lambi. On l’agrémente également de salade, d’œufs, de concombre, de tomates, d’oignons… Enfin, une sauce « créole » ou une sauce « chien » vient parfumer l’ensemble. Vous obtenez un délicieux sandwich bien moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur.

Cette spécialité guadeloupéenne a son histoire. Elle a fait son apparition au milieu du 19e siècle. Le pays se trouvait alors dans une extrême pauvreté. Aussi, les travailleurs avaient du mal à se payer de la nourriture convenable. Le bokit est alors devenu une alternative peu coûteuse, tout en restant très délicieux. Depuis, c’est une spécialité très appréciée en Guadeloupe. Elle voyage même au-delà des frontières.

Le poulet boucané, un classique à travers les Antilles

Cette spécialité est typique de la cuisine créole. On la mange aussi bien en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane que dans les îles de l’océan Indien. Si le poulet boucané était autrefois réservé aux gens pauvres, il s’invite désormais à toutes les tables.

poulet boucané

Ce plat se distingue par sa préparation. En effet, le blanc de poulet est d’abord mariné puis séché pour avoir un poulet boucané. La marinade se compose généralement de jus de citrons verts, d’ail écrasé, d’échalotes émincées, de thym, de poivre, de sel et de piment. Le poulet coupé en morceaux sera ensuite macéré dans cette concoction durant au moins 12 heures.

Une fois que le poulet est bien macéré, il sera fumé pendant de longues heures. Localement, les combustibles utilisés sont plutôt la canne à sucre ou les feuilles de banane. Sinon, il est toujours possible de le cuire sur le barbecue.

Le poulet boucané se déguste très bien avec du riz, de la salade, des légumes, des crustacés ou encore avec du fromage. On arrose le tout avec la fameuse sauce chien pour rehausser la saveur.

(Visited 20 times, 1 visits today)